Vous êtes ici
Accueil > Posts tagged "histoire"

JAGUAR MARK V – Félin de transition.

  Si, en cet automne 1945, la paix est désormais revenue, en Angleterre comme dans le reste de l'Europe, après six années d'un nouveau conflit mondial encore plus meurtrier et sanglant que le précédent, le temps ne semble pourtant pas encore être propice pour la reprise de la production de voitures

Histoire : La Bugatti Type 57

  Au début des années 1930, la réputation de la marque Bugatti n'est désormais plus à faire, le constructeur, installé à Molsheim en Alsace s'étant, depuis longtemps maintenant, constitué une excellente réputation dans le domaine des voitures de sport, dont il est devenu un acteur incontournable au sein de l'industrie automobile

Histoire, la Peugeot 201

  Peugeot 201 Une place à part que cette 201 : premiere Peugeot a avoir le numéro avec le 0 central, elle ouvre aussi une certaine voie de modernite pour la marque au lion. Débuts Fin des années 20, Peugeot décide de sortir un nouveau véhicule, plutôt petit, permettant de se déplacer facilement en ville.

DELAHAYE 175 LA GRANDE (DES)ILLUSION, épisode 6 et fin

  A ce titre, les 573 automobiles sorties des usines Delahaye constitueront pour la marque son record de production de l'après-guerre. Un score qu'elle n'atteindra malheureusement plus jamais. Ce (court) succès obtenu par les Delahaye et les autres voitures françaises de grosses cylindrées, avec le recul, s'expliquent assez aisément : Comme cela

DELAHAYE 175 LA GRANDE (DES)ILLUSION, épisode 5

  Deux berlines, qui plus est, entièrement blindée. Avec, pour résultat, un poids de pas moins de trois tonnes chacune. Les voitures ne bénéficiant, à la fois des années quarante (En tout cas en Europe), ni de direction assistée ni d'aucun autre système d'assistance à la conduite permettant de faciliter la

DELAHAYE 175 LA GRANDE (DES)ILLUSION, épisode 4

  En tout cas, malgré ses louanges (pas toujours vraiment méritées), la direction de Delahaye craignent que les réactions des clients, une fois que ceux-ci auront enfin eu leurs voitures entre les mains et qu'ils auront parcourus leurs premiers kilomètres à leurs volants, ne se montrent beaucoup plus critiques. C'est pourquoi

DELAHAYE 175 LA GRANDE (DES)ILLUSION, épisode 3

  Comme toute médaille a néanmoins son revers, certains, au sein du bureau d'études de la marque, craignent que, étant donné les difficultés du moment, cette conception, aussi brillante qu'ambitieuse, ne dépasse quelque peu les moyens techniques de la firme. De plus, l'homme qui est à l'origine de ce projet et

DELAHAYE 175 LA GRANDE (DES)ILLUSION, épisode 2

  Sur l'emblème au sommet de la calandre, sous le nom de la marque, figurent également les initiales GFA, pour Général Française de l'Automobile. Ce regroupement a été mis en place sous l'Occupation, à l'instigation du Comité d'Organisation de l'Automobile). En janvier 1946, après la Libération, le ministre de la Production

DELAHAYE 175 – LA GRANDE (DES)ILLUSION, épisode 1

  Connu jusqu'au début des années trente pour fabriquer des voitures sérieuses et très bien construites, mais qui, dans leur ensemble, n'avaient, jusque-là, guère marquer les esprits, que ce soit sur le plan technique ou esthétique, la firme Delahaye (qui est alors l'un des plus anciens constructeurs français en activité, puisque

PEGASO Z 102 ET Z 103 – LES PUR-SANGS ESPAGNOLS. Fin

  En 1955, après que Saoutchik ait fermé ses portes, la firme s'adresse à la carrosserie Serra, installé à Barcelone, pour terminer les exemplaires laissés inachevés après la fermeture du carrossier français et aussi pour habiller ses ultimes modèles. Cette entreprise demandant, en effet, quatre fois moins cher que Touring pour

Top