You are here
Home > AUTO

SUV Peugeot 5008, tout change

Pour sa seconde mouture du 5008, Peugeot a tout changé, terminé le monospace sans charme et bonjour le SUV aux lignes dynamiques et aux moteurs performants. Le marché du SUV est en progression constante depuis quelques années et l’arrivée de nombreuses nouvelles versions ne va pas inverser la courbe de si tôt. En 2016 ce sont près de 13 % des ventes en France mais 2017 devrait largement battre ce chiffre. Direction Lisbonne pour le test complet du gros SUV Peugeot.

Lignes et habitacle

 Concernant les lignes le 5008 s’inspire très largement de son petit frère le 3008, un vrai succès pour la marque donc un exemple à suivre. La différence notable intervient sur le pavillon arrière qui reste plus carré afin d’héberger les 6 et 7 ième sièges. Les dimension sont également revus à la hausse, la longueur passe à 4.64 m soit presque 20 cm de plus que le 3008. 

Du coup le passager bénéficie d’une grande place pour mettre ses jambes.

Toute cette place permet donc d’obtenir le statut de véhicule familial avec un second rang de trois sièges indépendants ainsi que des 6 et 7 ième vrais places permettant de loger un adulte sans problème.

Une fois la dernière rangée de sièges en place le 5008 permet encore de mettre quelques bagages dans le coffre, idéal pour un week-end entre amis.

Les sièges de la dernière rangée sont escamotable dans le plancher en deux temps trois mouvements et le 5008 retrouve alors ses belles capacités de chargement.

Le coffre offre 780 litres, un record et un plaisir au quotidien, c’est 100 litres de plus que sur l’ancienne version. A partir de la finition Allure les sièges peuvent tous se rabattre afin d’offrir 1940 litres et la possibilité de charger des objets jusqu’à 3.20 m. 

L’habitacle reprend très largement celui du 3008, le cockpit est identique et propose donc de retrouver le i-cockpit et son instrumentation numérique entièrement paramétrable et personnalisable. Cinq modes d’affichages sont disponibles en tournant puis en cliquant la molette de sélection situé à gauche du volant. 

  On retrouve également les touches dites piano ou “Toggle Switches” qui permettent de retrouver la radio, la climatisation et le chauffage, le téléphone, le i-cockpit, les applications mobiles, la navigation ou encore les paramètres du véhicules.

Le système de navigation est également disponible dans le i-cockpit pour plus d’efficacité.

On retrouve également le petit volant sport à méplat si agréable.

La qualité des matériaux est encore une fois à la hausse, pour le son c’est également la marque française Focal qui équipe le 5008 et offre un équipement de haute qualité. 

Aides de conduites

Au niveau des systèmes d’aide à la conduite Peugeot propose encore une fois une offre intéressante. On retrouve le Distance Alert et Active Safety Brake, le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction stop, l’Advanced Grip Control, l’Alerte Active de Franchissement de ligne, le Système Actif de Surveillance d’Angle Mort et le Visiopark. 

Moteurs, boites et équipements 

L’offre de motorisation est large, elle débute à 100 ch pour terminer à 180 ch, de quoi permettre à chacun de trouver chaussure à son pied ou jante à son pneu. Lors de cet essai presse seul trois moteurs étaient proposés, le 1.2 PureTech 130, le THP 165 et le BlueHDI 180. Trois motorisations de qualité, le HDI qui fait des merveilles dans le petit frère 3008 reprend son job avec facilité faisant largement oublié la gabarit du 5008, tout est avalé avec facilité et douceur. Pour le THP 165 même constat avec un supplément de bruit très agréable à l’échappement, de quoi ravir le papa qui vient de quitter sa 308 GT après la naissance du troisième bébé. Mais la vrai bonne surprise de cette essai c’est le 1.2 PureTech 130 qui devrait représenter la majorité des ventes, un moteur discret par son bruit, efficace dans toutes les situations, sur route ou dans les petites rues escarpées de Lisbonne, un agrément de chaque instant et une vrai réussite pour Peugeot. Un avis partagé par tous les collègues présents lors de ce séjour.

Les moteurs essence : 1.2 PuerTech 130 et 1.6 THP 165

Les Moteurs Diesel : BlueHDI 100, 120, 150 et 180 ch.

Les finitions : Access, Active, Allure, GT-Line et GT

Les boites : EAT6 et BVM6

L’équipement de base : 6 airbags, LED, frein de parking automatique, alerte franchissement de ligne, reconnaissance de panneaux, régulateur, volant cuir, climatisation auto bi-zone et écran tactile.

Le niveau supérieur Active y ajoute les antibrouillards, l’aide au stationnement arrière, les jantes alliage 17 pouces, les barres de toit en aluminium, le volant cuir, la climatisation automatique bi-zone et l’écran tactile 8 pouces.

La finition Allure qui devrait être la plus vendue regroupe pour sa part le pack Safety Plus (aide au maintien dans la voie, surveillance des angles morts, commutation automatique des feux de route) l’aide au stationnement avant avec caméra de recul, les jantes 18 pouces, l’accès et le démarrage sans clé, les rétroviseurs extérieurs électriques, les vitres arrière surteintées, la sellerie TEP/Tissu, la fonction Mirror Screen et la navigation 3D.

Le niveau GT Line dispose des projecteurs Full LED, de la planche de bord surpiquée et de certains détails de carrosserie spécifiques.

Enfin, le haut de gamme GT bénéficie des jantes alliage 19 pouces, des passages de roues élargis, le hayon mains-libres ou la sellerie mixte TEP/alcantara.

Comportement

La plateforme EMP2 c’est un poids plume et du dynamisme, le 5008 n’accuse que 65 kg de plus que le 3008 malgré un gabarit largement supérieur. Sur route le 5008 est vif, précis et fait oublier sa taille et son poids même lorsque le rythme s’accélère, un réel plaisir de conduite à chaque instant même sur petite route de terre sur laquelle le SUV est resté maître de sa trajectoire malgré une vitesse soutenue. Le plaisir au volant est décidément inscrit en gros sur les murs de Sochaux et le petit volant sport invite à prendre plaisir, même au volant d’un gros SUV comme ce 5008. Papa gâté !  

Concernant les tarifs le nouveau SUV Peugeot 5008 est vendu entre 26 400 et 43 750 €, ces rivaux se nomment Kodiaq, X-Trail, Tiguan qui proposent la transmission intégrale contrairement au 5008.

Conclusion

Un SUV qui fait aimer les SUV, des moteurs agréables, un chassis redoutable et un équipement complet dans un véhicules au look dynamique.

 

Pour voir toutes les photos prisent lors des essais presse du SUV 5008 utilisez le hashtag #SUVPeugeot5008 dans Instagram. 

Laisser un commentaire

Top