Vous êtes ici
Accueil > ANCIENNES & YOUNGTIMERS > Suresnes Auto Rétro

Suresnes Auto Rétro

 

Les Journées du Patrimoine sont l’occasion de mettre en avant et de visiter châteaux, usines, et autres propriétés. Et l’automobile dans tout cela ? 
A la naissance de cette industrie, la Seine a vu de très nombreuses marques s’établir sur son parcours : Renault à Boulogne Billancourt, Clément-Bayard à Levallois-Perret, Chenard et Walcker à Asnières, Darracq à Suresnes, etc. Justement, Suresnes célèbre chaque année cette histoire durant deux jours sur la terrasse du Fécheray.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Il ne s’agit pas d’une exposition statique mais d’un perpétuel mouvement entre voitures arrivant et d’autres partant pour un tour. Autrement dit, on peut s’y rendre les deux journées et être surpris par des nouveautés.
Gratuit, cet événement réunit des passionnés, comme nous, mais également les promeneurs du dimanche. C’est l’occasion de constater le lien, que l’on a tous avec l’automobile (“c’est sur une 4CV comme celle-ci que j’ai passé le permis” / “mon père avait la même!” etc.). Et de susciter peut-être des passions chez quelques enfants, à voir comment ils se ruent sur ces belles carrosseries.

 
 
Et alors, qu’y avait-il à contempler ?
Commençons par mon Best of Show avec une Delage D8 carrossée en cabriolet 4 places par Figoni. Les proportions sont sublimes avec ce capot immense, cette porte non moins longue puis la poupe tout en courbe. Les photos ne rendent guère le gabarit réel de cette voiture.

La Packard 110 de 1939 la talonne mais termine néanmoins seconde. Elle incarne parfaitement la voiture américaine de cette époque, dont les lignes seront reconduites pour quelques années sur les modèles d’après-guerre. Vous pouvez d’ailleurs relire les albums de Tintin pour la retrouver, elle, ou l’une de ses cousines.

 
Les populaires françaises sont toujours bien représentées. Peugeot 203 ou 403, Citroën Traction ou 2CV y viennent nombreuses mais on mettra en avant la Simca 1000GL de 1970 ou la Renault 4CV auto-école.

Du côté des françaises moins populaires, deux modèles ont marqué l’événement de leur présence. Si elles ne sont pas courantes, les Facel Vega sont de quasiment toutes les sorties, à l’instar de cette Facelia. Encore plus rare, ce coupé carrossé par Henri Chapron en 1958 sur base de Renault Frégate.

 

 
Suresnes Auto Rétro concentre tous les ans un beau panel d’américaines de toutes les décennies. La Packard pour les années 30, comme nous l’avons déjà vu, une belle Ford Fairlane Town Sedan pour les 50’s, du muscle pour les 60’s ! (Ford Mustang, Buick GS ou Pontiac Firebird). Sans oublier ce duo d’AC Cobra, dont une continuation (la bleue). Quant à la seconde, est-ce une véritable 427 ? En tout cas, elle est annoncée pour avoir été produite en 1968. 

 
Pour finir, parlons de deux raretés, au physique … différent.
Les Anglais ont créé la Jensen Interceptor. On en croise de temps en temps, celle-ci arborait une très belle teinte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La marque américaine Panoz est connue pour son engagement en course avec des voitures au style remarquable. Rappelez-vous l’Esperante GTR-1 ! A Suresnes, Panoz était représentée par un modèle que j’ai découvert à cette occasion par un AIV Roadster de seconde génération (1996-99).
 

 

Pierre-Yves Etienney

Laisser un commentaire

Top