You are here
Home > PORTRAITS

Portrait de passionné, Olivier fan de la BMW e32

 

A l’occasion de mon article sur la BMW e32 735 i j’ai fait la connaissance de Olivier, passionné et propriétaire de cette berline mais pas uniquement…

– Présentez-vous à nos lecteur Olivier :
 
Olivier, 40 ans, entrepreneur. fan incontesté de youngtimers des années 80 à 2000, notamment celles qui ont bercé mon enfance et mon adolescence ( Tesstarossa, daytona, serie 8, serie7 e32 et serie 3 e30, mercedes w126 coupé 560 sel, etc…) 
– Depuis combien de temps roulez-vous en e32 ?
je roule depuis 2 ans le weekend et pendant les vacances avec une 730i manuelle avec seulement 25 000 km et une 750il / 85 000km.
 
– Pourquoi avoir choisi cette voiture ?
 
Mon père à toujours roulé en séries 7 et ses différentes e32 (730i,735i v8 et 740 v8) ont clairement déclenchées mon amour pour l’automobile et particulièrement pour les Bmw et le fameux 6 cyl. La série 7 e32 est un résumé de ce que je recherche dans une voiture: Un moteur, une image de luxe et de sport, une grande qualité de fabrication et une certaine simplicité.
 
– Quels sont ses qualités ? 
 
Au delà de la ligne magnifique et du luxe qui règne dans cette série e32, la principale qualité de la 730i est l’équilibre général de la voiture; un poids contenu, un moteur robuste et suffisamment puissant, des freins efficaces et une boite manuelle impeccablement étagée. 
Pour la 750il, je commencerai pas son principal défaut qui est son poids. Cette version longue est bien moins équilibrée, du fait de sa longueur plus importante et du poids du v12.
Ses défauts sont vite oubliés une fois le contact mis, rouler avec un V12 est un voyage à lui seul ( puissance, couple et confort royal sont ses principales atouts.) 
 
– Quel est son budget d’entretien annuel ? 
 
Le budget n’est pas le même entre un 6cyl robuste et très fiable et un v12 qui est une pièce d’orfèvrerie fragile.
Il faut compter 1000€ pour un 6cyl (en bonne santé) et 2500€ pour le v12. Attention, tout ceci dépendra bien évidement de l’état d’origine de la voiture et du soin apporté par ses anciens propriétaires. Le budget dans les deux cas peut passer du simple au double.
L’information importante à retenir c’est que les pièces sont chers et rares et que les spécialistes susceptibles d’entretenir ces voitures ne sont pas légions !!! Oublier le réseau BMW sauf si vous avez à faire à d’anciens mécanos qui connaissent bien les BMW de cette génération.
 
– Que doit-on surveiller lors de son achat ?
 
– L’historique limpide (entretiens et travaux divers).
– Chercher à savoir si l’entretien à été fait par un spécialiste.
– Privilégier les voitures qui ont eu peu de propriétaires.
– Pour la 750il, les trains avant + freins (car ils supportent le poids important du moteur), la pompe a essence fragile et le système hydraulique des suspensions (fuites notamment).
De manière générale, il faut fuir les voitures peu cher à l’aspect général qui n’inspire pas confiance. Aujourd’hui pour une belle e32,  c’est entre 7000€ et 18000€ selon le moteur, les options et l’état général de la voiture recherché.
 
– Avez-vous d’autres projets d’achat ? 
 
je n’ai pas d’autre projet d’achat de youngtimers pour le moment. j’ai déjà un certain nombre de voitures et pas mal de chantier, dont une rare Mercedes w201 evo 2.3 en attente de restauration et ma favorite la M5 e39 grise clair dans un superbe état. 
 

Laisser un commentaire

Top