You are here
Home > AUTO

Porsche Cayman 718, l’essai par le Porschiste Pro

 

 

Il faut avouer que nous étions plutôt sceptiques à l’idée de prendre le volant d’une Porsche avec un bloc moteur 4 cylindres de 2.0 litres… Nous avons testé le nouveau 718 Cayman sous la pluie, sur le sec, en conduite sportive et en conduite urbaine pour découvrir en détails ce nouveau modèle de la firme de Stuttgart, un essai qui s’est avéré bluffant… !

 

Qui l’aurait imaginé ?! Un flat 4 turbocompressé dans une Porsche procurant plus de plaisir que le flat 6 atmo. C’est pourtant le cas depuis plus d’un an au sein de la nouvelle gamme 718 de Porsche composée du Boxster et du Cayman. Cette appellation « 718 » existe depuis 1957 chez Porsche avec la « barquette » 718 RSK Spyder ayant remporté de nombreuses courses automobiles comme la Targa Florio. Cette dernière embarquait, à l’instar des nouveaux modèles 718, un moteur 4 cylindres à plat.

 

Donc, le flat 4 n’est pas une architecture moteur inconnue de la marque de Stuttgart. Nous avons pu aujourd’hui essayer sur autoroute, nationale, et petites routes de campagne le nouveau 718 Cayman. Un seul mot pour le caractériser : plaisir !

 

De premier abord, d’extérieur, le 718 se différencie du modèle précédent type 981 par des appendices plus agressifs qui renforcent l’esprit sportif de la marque. 4,38 m de long, 1,80 m de large et 1,30 m de hauteur, avec un moteur en position centrale arrière logé à quelques centimètres du sol, nous avons donc ici tous les ingrédients idéaux qui composent une sportive bien pensée. À cela, on rajoute un châssis efficace qui peut être optimisé avec l’adoption du PASM (Porsche Active Suspension Management) dont notre modèle d’essai était doté, une direction précise et un moteur extraordinaire disponible à tous les régimes grâce à l’insertion du turbo. Il offre un couple maximal de 380 Nm soit 24 % supérieur au précédent Cayman, et cela dès 1 950 tr/min.

Notons une particularité spécifique depuis l’arrivée de ce nouveau 718 : la dimension des roues arrières légèrement supérieure aux roues avant d’un demi-pouce procure une stabilité accrue en particulier dans les virages. Cette auto a tout pour plaire !

Une fois à son volant, nous ne sommes pas dépaysés : nous retrouvons le tableau de bord de la 981 doté de nouvelles ouïes d’aération ovales, une console centrale issue de la version précédente munie d’un nouveau système multimédia Porsche intégrant désormais l’Apple CarPlay. 

 

Une fois la clé insérée et tournée, un timbre sonore inconnu jusqu’à présent se fait entendre dans un véhicule de la marque à l’écusson : le fameux flat 4.

Certes nous ne retrouvons pas la mélodie du 6 à plat du 981 et nous pensons particulièrement au modèle GTS, mais vient à nos oreilles un bruit rauque et profond qui nous fait comprendre que nous sommes bien assis derrière le volant d’une sportive. 

 

Ce sentiment est conforté dès que l’on passe les 2 000 tr/min avec une monté en régime très rapide. Cela se vérifie sur tous les rapports de la boîte de vitesse. L’auto est extrêmement précise dans les courbes. Elle est dotée d’une agilité sans faille. Il sera nécessaire de basculer en mode sport ou sport plus pour pousser le 718 au delà de ses limites. 

 

La sonorité de l’échappement est loin d’être désagréable, discrète lors d’un usage quotidien et enivrante lors d’un usage sportif. Elle distille, dans ce mode de conduite, des crépitements à chaque rétrogradage qui nous rendent accros à cette sonorité rugueuse. On en oublie l’authentique flat 6 atmosphérique et sa mélodie si caractéristique… ! Le bruit du 4 cylindres est à son maximum lorsque l’on déclenche le « launch control », aide au départ arrêté, qui vous permet d’atteindre les 100 km/h en 4,7 secondes pour notre version de 300 ch avec le pack Sport Chrono et la boîte PDK.

Cette dernière confère à l’auto une grande facilité de prise en main. La boîte à double embrayage de Porsche reste une référence dans la catégorie. Ce fabuleux moteur accouplé à cette boîte PDK vous permettra, en cycle mixte, d’être sous la barre des 7 litres en consommation. Porsche annonce une conso de 5.7 litres en cycle extra-urbain.

 
 

Doté de plus de 400 litres de contenance avec l’ensemble des deux coffres (avant et arrière), ce véhicule d’égoïste ou de couple est capable de s’insérer dans la circulation au quotidien mais aussi capable de vous procurer un irrésistible bonheur lors de sorties sur circuit. 

Comme toujours chez Porsche, le freinage est une référence : efficace et performant même lors d’une utilisation soutenue.

 

Pour finir, parlons tarifs : la valeur de notre version d’essai bardée d’options s’élève à 85 226 € pour un prix de base plutôt raisonnable (pour la catégorie) de 53 960 €.

 

Comme presque tous les constructeurs automobiles, la firme allemande a dû passer l’étape du downsizing en supprimant deux cylindres à sa “petite” sportive. Ce nouveau moteur flat 4 turbo a vraiment un avenir prometteur car il permet d’obtenir une polyvalence exceptionnelle ! Bien que les Porsche précédentes faisaient preuve d’une grande polyvalence, ce nouveau 718 associe davantage sportivité, confort, sécurité, plaisir, facilité d’utilisation, voire praticité… !

Oui nous sommes bien des puristes de la marque Porsche chez Le Porschiste Pro, oui nous sommes des adeptes du flat 6 atmosphérique et de sa sonorité si emblématique, oui nous avons fait la grimace lorsque Porsche a intégré des turbos dans ses nouveaux moteurs mais le plaisir éprouvé lors de cet essai est indescriptible. Seul Porsche est capable de produire des véhicules aussi jouissifs même en réduisant la taille du moteur et en lui associant un turbo !

Nous avons beaucoup de mal à reprocher quelque chose à cette auto si ce n’est la sonorité, qui, en effet, est moins mélodieuse que celle du flat 6 atmo… Mais si l’on est objectif, le bruit du flat 4 est digne d’une auto de sport et est probablement plus agréable au quotidien puisqu’il se fait moins entendre dans l’habitacle en conduite “normale” et peut, à l’inverse, rager lors de virées sportives… !

Merci les ingénieurs !

 

Fiche technique de notre 718 Cayman d’essai (muni de la boîte PDK et du Pack Sport Chrono) :

– Moteur : flat 4 2.0 l turbo

– Puissance : 300 ch (220 kW) à 6 500 tr/min

– Performances : 0 à 100 km/h : 4,7 s, vitesse maxi : 275 km/h

– Poids : 1 365 kg

– Conso (mixte, annoncée) : 6,9 l/100 km

Vous pourrez visionner cet essai dans un magnifique reportage que notre équipe publiera dans les prochains jours. Pour être tenu au courant, abonnez-vous à notre chaîne YouTube ! 

 

Un grand merci à Porsche France et au centre Porsche Vélizy.

Texte et photos Louis Arsonneau 

Retrouvez le Porschiste Pro ici : https://www.leporschistepro.com/

Laisser un commentaire

Top