Vous êtes ici
Accueil > ESSAIS > Essai : Peugeot 108 VTI 82 Allure, le ticket chic

Essai : Peugeot 108 VTI 82 Allure, le ticket chic

La Peugeot 108 est la descendante de la 107, forte de 820 000 ventes lors de sa carrière, un défi donc pour celle qui partage son ADN avec la Citroën C1 et la Toyota Aygo. 

 

La petite Peugeot adopte un look branché et premium dans l’esprit de la 208 et de la 308, deux succès de la marque. Son museau formé d’une calandre chromée et d’optiques  intégrés au bouclier n’est pas sans rappeler la 208. Il ne m’a fallut qu’un regard pour être séduit par la 108, un dessin moderne et une auto qui transpire le premium. La couleur de mon essai “rouge Scarlett” est une belle réussite qui interpelle le quidam dans la rue. Chic et choc !

 

 

A bord, contrairement aux autres modèles récents de la gamme, pas de petit volant ni de compteur déporté sur la 108, qui conserve un bloc d’instrumentation qui va à l’essentiel. L’ambiance à bord est agréable malgré des plastiques plutôt bas de gamme. On trouve l’essentiel et selon son gabarit la position de conduite est agréable. 

 La 108 peut désormais embarquer un toit souple coulissant de 80 cm x 76 cm, à la façon des Fiat 500C et DS3 Cabriolet. Un régal par les belles soirées d’été, une option qui me semble essentiel d’ailleurs tellement c’est agréable.
Les passagers arrières seront à l’aise sauf pour les trop grands, mais pour un trajet urbain la place au jambe est largement suffisante. Seul bémol pas de vitres ouvrantes à l’arrières mais juste des custodes.

 

La finition Allure de mon modèle d’essai améliore considérablement la qualité perçue grâce aux plaquages vernies. 

La fonction Mirror Screen vous permet d’afficher directement sur l’écran 7 pouces le contenu de votre smartphone (Android, iOS ou Windows Phone) connecté sur le port USB et d’accéder à vos musiques enregistrées, à la navigation via Google Maps ou à vos répertoires téléphonique.

Le 3 cylindres 1,2 l  d’origine  développant 82 ch est la motorisation qui rencontrera le plus grand succès selon Peugeot. Émettant 99 g/km de CO2 pour 4,3 l/100 km en mixte assure des performances tout à fait correctes pour une citadine, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 11 secondes, largement suffisant pour se jouer de la circulation parisienne et pour envisager sans crainte de sortir des limites de la ville pour un week-end à la campagne. La boite ne me laissera pas un grand souvenir car peu précise. Dommage avec un tel karting urbain. 

 

Les commandes tombent naturellement sous la main, tout est là mais n’hésitez pas à prendre l’option GPS, impossible de poser votre smartphone à un endroit stratégique pour l’avoir sous les yeux. 

La climatisation manuelle est efficace et fait rapidement tomber les degrés du petit habitacle.

Une prise USB et une prise allume-cigare, de quoi ravir le geek que je suis.

Le bouton Start & Stop en option donne un petit air de sportive à notre 108, oui je sais c’est un gadget mais j’adore ça les gadgets.

 

 Cette Peugeot 108 adopte des ressorts plus souples et une barre antidévers plus épaisse à l’avant  que ceux de la 107.  Le confort est donc amélioré sans augmenter le roulis. Elle est donc moins sèche sur les imperfections de la route comme les trous ou les pavés, avec une direction précise, une bonne position de conduite avec un volant confortable elle offre un diamètre de braquage de 9,60 m plutôt sympa. 

Une voiture qui a gardée les recettes de la réussite de la 107 en adoptant un look plus chic, plus de confort et un équipement plus complet? Cerise sur le gâteau le toit découvrable tellement fun.

 

Les + 

  • moteur
  • toit découvrable
  • châssis

Les – 

  • La boite
  • custodes arrières
  • Plastiques 

Laisser un commentaire

Top