Vous êtes ici
Accueil > AUTO > Nouvelle Mazda 3, opération séduction

Nouvelle Mazda 3, opération séduction

 

Véritable oustider dans la catégorie des berlines compact, la Mazda 3 est un souvent oubliée comme la Seat Leon, la Kia Ceed, la Hyundai I30 ou la toute nouvelle Toyota Corrola. Que vaut la quatrième génération de cette méconnue ? 

LOOK

Avec son capot à la longueur interminable son regard acéré, ses ailes gonflées et sa ligne de toit fuyante,  elle a de quoi interloquer le passant. Faire un dessin atypique pour se démarquer de la concurrence, un pari réussi tant l’auto attire les regards des passants. Un style fort même si cela doit impacter l’habitabilité. Dans les commentaires des photos postées sur les réseaux sociaux durant l’essai on m’a souvent fait remarquer la ressemblance avec la Mercedes Classe A ou une Alfa Romeo, c’est plutôt un compliment…

la couleur de notre modèle d’essai, Soul Red Crystal est une réussite absolue

INTERIEUR

Même si elle n’est pas la compacte familiale la plus spacieuse possible, elle saura vous accueillir dignement. Le coffre offre 295 litres c’est moins que la plupart des rivales mais suffisant. A l’arrière les grands gabarits seront un peu à l’étroit mais pour la moyenne c’est très correct. Votre copain de 1m98 n’aura qu’à monter devant.

A l’avant justement, tout va bien. La superbe planche de bord épurée affiche un excellent niveau de fabrication digne des premiums. Le fonctionnement de l’ordinateur de bord m’a un peu dérouté au début mais avec la comptabilité Carplay j’ai branché mon téléphone pour retrouver un GPS plus familier. 

Les trois compteurs ronds cerclés de chrome rappellent ceux de modèles bavarois, celui du milieu étant numérique. Niveau équipement c’est généreux puisque la Mazda 3 propose feux avant et arrière à LED, climatisation, affichage tête haute, alerte angle mort, régulateur de vitesse adaptatif, lecture des panneaux et navigation et niveau sécurité c’est la totale avec lecture des panneaux, régulateur adaptatif et aide au maintien de voie de série.

MOTEUR

 Le choix n’est pas pléthorique, mais d’autres moteurs arrivent. Pour le moment vous avez le choix entre un 1.8 SkyActiv D de 118 ch et un 2.0 SkyActiv-G de 122 ch, celui de notre essai nommé précisément 2.0L Skyactiv-G M Hybrid 122ch BVM Sportline. Ce bloc légérement revu est corrigé  équipait la précédente génération de la Mazda 3. Il développe 122 ch à 6 000 tr/min et 213 Nm à 4 000 tr/min grâce à l’adoption d’un système de désactivation des cylindres et d’une hybridation légère. Ma consommation moyenne sur la durée de l’essai : 6,2 litres. Pas mal du tout avec de l’autoroute et du bouchon parisien. A noter que c’est la boite de vitesse manuelle qui équipait ma Mazda. Une boite au levier court qui invite à jouer, je n’avais pas ressenti ce plaisir depuis longtemps avec une boite manuelle. 

AU VOLANT

Même sans être un foudre de guerre cette Mazda 3 est très plaisante à conduire, le moteur est souple et tout en rondeur en bas, bien aidé par la boite qui fait particulièrement bien le job. Le comportement est précis et on sent que la rigueur est à tous les niveaux.

Agile en ville est confortable sur autoroute elle semble tailler pour toutes les situations mais vivement le prochain 2 litres essence Skyactiv-X, toujours atmosphérique, développant 180 ch.

 

Pour ma part l’opération séduction est une réussite, un look d’enfer, un intérieur premium et un très bon comportement. Il n’en faut pas plus pour être sous le charme de cette japonaise à l’accent italo-germanique.

Modèle essayé : Mazda3 2.0 Skyactiv-G 122 Sportline
Dimensions L x l x h 4,460 / 1,795 / 1,435 m
Empattement 2,725 m
Volume mini / maxi du coffre 334 l
Poids à vide 1.274 kg
Cylindrée du moteur 4 cylindres essence, atmosphérique – 1.998 cm3
Puissance moteur 122 ch à 6.000 tr/min
Couple 213 Nm à 4.000 tr/min
0 à 100 km/h 10,4 s
Vitesse max 197 km/h
Consommation annoncée 5,1 l / 100 km
Taux de CO2 117 g/km
Malus 2019 45 €
Prix du modèle essayé 28 300 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top