Vous êtes ici
Accueil > ANCIENNES & YOUNGTIMERS > Musée Porsche Stuttgart, suivez le guide

Musée Porsche Stuttgart, suivez le guide

Histoire du lieu

En juillet 2004, le projet de musée Porsche est lancé. La marque choisi parmi 170 candidats venus de toute l’Europe. La construction commence en octobre 2005.

Au début de l’année 2006, le sous-sol et la base du bâtiment sont achevés. 21 000 mètres cubes de béton ont été utilisés pour le garage souterrain, le rez-de-chaussée, le deuxième étage et les poutres de soutien centrales. La structure en acier qui soutient l’espace d’exposition, qui couvre une superficie de 5 600 mètres carrés, a été achevée à l’automne 2007 pour laisser la place aux travaux d’intérieur.

 

En décembre 2008, le musée est livré dans les délais et l’ouverture a eu lieu le samedi 31 janvier 2009. Onze mois seulement après son ouverture, le Musée accueillait le 500 000e visiteur.

Pour se rendre au musée rien de plus simple, à quelques minutes du centre de Stuttgart il suffit de suivre les indications en voiture ou de descendre à l’arrêt “Porsche Museum” par le train. A peine sorti du wagon impossible de passer à côté du majestueux bâtiment et des dizaines d’employés de l’usine qui jouxte le bâtiment. Ici une personne sur deux travaille chez Porsche, les autres viennent visiter. 

Place à la visite

Après le passage à la caisse et la somme de 8 € dépensée (vraiment abordable) nous voici au cœur du mythe Porsche. A notre gauche une brasserie où la Currywurst est servie pour 7€50, vraiment raisonnable, à droite la boutique et ses nombreux souvenirs, un comptoir snack et une vitre qui nous sépare de l’atelier. Direction l’immense escalator pour approcher la collection et le formidable bâtiment. 

Plus de 80 véhicules s’offrent aux visiteurs dans une ambiance unique, tout est clair, limpide. Outre les modèles iconiques de la marque l’exposition présente certaines des réalisations techniques de Ferdinand Porsche du début du XXe siècle.

Ici, le visiteur peut choisir de commencer par l’histoire de Porsche avant 1948 ou de se rendre directement dans l’espace principal de l’exposition. Les expositions changent régulièrement et les visiteurs trouvent toujours quelque chose de nouveau à découvrir.

En 1900 le jeune Ferdinand Porsche fait sensation avec la Lohner-Porsche Elektromobil qui était munie d’un moteur électrique de 2,5 ch par roue (placé au centre du moyeu de chaque roue).

 

De 1903 à 1928 Ferdinant Porsche fût directeur de la marque Austro-Daimler, ici le modèle ADR Bergmeister.

 

La Sascha préfigure la grande tradition de Porsche dans la Targa Florio Construite pour Austro-Daimler. En 1922, la voiture s’adjuge d’emblée les deux premières places de sa catégorie.  Avec la «Sascha», il lance le concept du rapport poids/puissance qui devient la base de toutes voitures de sport.

Une histoire populaire

Ferdinand Porsche présente en janvier 1934 sa vision «d’une voiture du peuple allemand», pour ce modèle compact, Porsche et les ingénieurs de son bureau d’études prévoient un quatre cylindres refroidi par air en porte-à-faux arrière, un essieu à bras parallèles, une suspension à barres de torsion. Le style est aérodynamique tout en offrant assez de place pour quatre personnes.

La partie de l’exposition dédiée à « Porsche avant 1948 » décrit en divers épisodes l’activité de Ferdinand Porsche, de la voiture électrique Egger-Lohner aux moteurs électriques logés dans les moyeux de la Lohner-Porsche de l’année 1900, en passant par l’avènement de la construction automobile à Gmünd en 1948.

718 RS 60 SPYDER

 

Porsche 914
la carrosserie en fibres de plastique extrêmement fine et éclairée de l’intérieur du coupé Porsche 908 à courte queue arrière de 1968, qui ne pèse que 130 kg.
Porsche 904 Carrera GTS 1964
Porsche 908 KH 1968
Porsche 911 2.0 Targa
Porsche 908 LH 1968
911 Carrera RSR 3.0
Porsche 936/77 1977

911 SC Safari

MC Laren/TAG/Porsche Alain Prost
Porsche C88 1994

Salon de Bejing 1994 : le P-DG de Porsche, Wendelin Wiedeking, présente la C88. Il s’agit d’un prototype low cost à quatre portes, spécifiquement conçu pour le marché chinois. Le concept répondait à une demande du gouvernement chinois qui souhaitait une voiture “low cost” pour convertir son peuple à l’automobile. Le projet n’aboutira pas.

959
911 Carrera 3.2 Speedster concept
Porsche Boxster

Le roadster biplace à moteur central perpétue la tradition du spyder Porsche doté d’une technique moderne. Vu l’accueil enthousiaste que le public a réservé au show-car, il est décidé de construire le roadster en série. Pour des raisons techniques, le Boxster définitif ne reprend pas précisément les lignes du concept.

En Allemagne Porsche équipe la police…
Porsche GT1 “street version” 1998
RS SPYDER
PIG PINK
919 Hybrid Evo
La millionième 911 couleur Irish green qui était la couleur préférée de F Porsche
911 S
Porsche Mission E, l’avenir…

Porsche, une marque qui remporte des trophées, la preuve..
924 Carrera GT Rally

 

Le musée Porsche mérite amplement le déplacement, si l’envie vous dit d’aller également visiter le musée Mercedes-Benz vous bénéficiez d’une réduction avec le billet. Pour 8 € vous plongez dans l’histoire d’une marque devenu un mythe qui dépasse l’automobile et fait rêver des millions d’enfants et d’adultes dans le monde entier. 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top