Vous êtes ici
Accueil > LE TOP 10 > Le Top 10 de Fabien

Le Top 10 de Fabien

 

Cette semaine c’est Fabien qui nous propose son Top 10, avant de nous révéler son Top 10 j’ai demandé à ce passionné de se présenter en quelques lignes. 

«Fabien, presque 1/2 siècle. J’ai peu ou prou toujours aimé les voitures, d’abord les Majorettes, puis les maquettes Heller et enfin celles qui nous offrent notre liberté. Génération GTI, il a fallu que je comprenne la devise de Confucius pour faire de mon rêve une réalité : «tout homme a 2 vies. La seconde commence lorsqu’il s’aperçoit qu’il n’en n’a qu’une». Je me suis donc acheté ma 205 GTI en 2010, et depuis, ma passion des voitures peut enfin s’exprimer à 100%!

Alors, quand Jack a proposé cette figure imposé, c’est très naturellement que j’ai voulu relever le défi!»

Americaines

La Dodge Viper

Parce que le concept est typique de l’over-sizing americain. Vous en doutez? Alors prenez un moteur de camion V10 et modifiez-le pour le faire rouler au super, insérez-le sous le capot démesuré d’une voiture « sans filtre ». Vous obtenez le big block du big block!

La Mustang cabrio de 67

La voiture du cow-boy Marlboro. Je sais ce n’est pas très politiquement correct, mais elle est pour moi le symbole de « l’American way of life! »

 Sa ligne intemporelle et son bruit si typique des 8 cylindres d’outre atlantique en font un monument désirable et désiré.

La lépreuse ? L’AMC Pacer
Certains diront qu’elle a son charme… Vu la volonté de Gerald C. Meyers, le patron d’AMC en ces années 70, de développer une voiture unique, hors scope de la concurrence, on peut dire qu’il a réussi probablement au-delà de ses espérances! Cette auto, esthétiquement, on aime ou on déteste c’est un fait, mais, question motorisation, vu l’absence du Wankel initialement prévu, et les gros blocs dégonflés installés (moins de 100 chevaux pour plus de 3 litres !!!!), franchement, elle est loin, très loin de me fait pas rêver !

Européennes

2 voitures uniquement! Quelle frustration! Mais tel est la règle du jeu. Fan Ferrari, je n’en mettrai donc aucune… et oui… Il aurait été impossible de faire un choix quelconque entre la F40, la Daytona et autres 250 dans tous leurs états…

La Lotus/Caterham Seven

Parce qu’elle est l’essence même du plaisir automobile. Quintessence de la définition du « light is right » si cher à Colin Chapman, cette voiture est la preuve qu’en termes de plaisir de conduire, la puissance ne fait pas tout!

Lotus à sa naissance, puis Caterham, peu importe son nom. Cette voiture s’est fait un prénom, plus qu’un simple numéro. La Seven, du haut de son demi-siècle, reste toujours aussi moderne.

La Bugatti type 13 Brescia.

La type 13 est celle qui a créé le mythe Bugatti en 1919, lors du Grand-Prix d’Italie sur le circuit de Brescia : 4 premières places aux mains de Friderich, Vizcaya, Baccoli et Marco, dans l’ordre d’arrivée. Mais celle à qui va mon cœur, c’est le modèle produit à partir de 1920 avec ce moteur 1.5l, 4 cylindres et 4 soupapes par cylindre, parce que j’ai pu être emmené à son bord et que les sensations sont passionnantes, tout-droit sorties d’un autre temps.

La lépreuse européenne sera la Mercedes Série S W140.

Il ne lui manque qu’une tourelle et des chenilles pour en faire un Panzer ! Design à la hache, le détail qui tue sur cette voiture, ce sont les piges façon antennes électriques qui se lèvent pour permettre de manœuvrer en marche arrière et donner au chauffeur le gabarit de l’engin ! Charme zéro, gracilité zéro, sex-appeal zéro… Et un, et deux et trois zéros !

Japonaises

La Honda S800

Kei car typique qui a permis au japon de débarquer en Europe. La S600 puis la S800 ont de jolies courbes, un moteur de génie, et des performances très honnêtes… l’alchimie parfaite!

Un petit faible pour la S800 : 791 cm3, 70 chevaux à 8000 tours (déjà les hauts régimes !), elle est la première Honda à 4 roues à atteindre et dépasser les 100 mph (160 km/h).

La Datsun 240Z

Alias Fairlady. La ligne est sublime. Un long capot abritant un 6 cylindre en ligne à la mélodie envoûtante, suivi d’un habitacle ramassé lui donnent de faux-airs de Ferrari Daytona et pourtant… Tout dans cette voiture est originalité. Cette voiture a conquis l’Amérique puis l’Europe.

La lépreuse japonaise ?

La première génération de Colt. Tout était copie de la Golf. Jusqu’à son nom qui reprend le code en 4 lettres comme la mythique Volkswagen, et surtout la même sonorité (golf-colt). Bref, j’aime pas!

Le joker

La 205 GTI 1.6 105

Elle est, pour les jeunes français des années 80 dont je fais partie, un monument de l’automobile. C’était la voiture des golden boys et des jeunes cadres dynamiques de cette époque. Elle a sauvé Peugeot et Peugeot lui a bien rendu en lui ouvrant les portes de la gloire en rallye, aux mais des meilleurs pilotes.

Pourquoi la GTI 1.6? Juste parce que c’est la mienne et qu’elle me procure un plaisir intense dès que je suis à son volant!

 

 

Si vous aussi vous voulez nous proposer votre TOP 10, envoyez-nous un mail à jackfaitunblogauto@gmail.com.

Laisser un commentaire

Top