You are here
Home > AUTO

Le Super VW Festival 2015 au Mans

Jacky Ickx, Jean-Pierre Beltoise, la Porsche 917, la Ford GT 40, la ligne droite des Hunaudières, Arnage, ou bien encore le film éponyme de Steve Mc Queen, tant de choses qui devraient vous évoquer une, pardon, LA course par excellence, je veux bien sûr parler des 24 heures du Mans, l’épreuve d’endurance reine, celle à laquelle tous les pilotes rêvent de participer. Si l’on vous proposait, modestes passionnés, d’accéder à une part du mythe, même pour faire semblant, vous fonceriez ?

lights
Au bout du tunnel, le mythe.

C’est possible grâce au “SUPER VW FESTIVAL”, deuxième du nom, qui se déroulait les 24, 25 et 26 juillet sur le circuit Bugatti au Mans. L’occasion pour les passionnés de VW “aircooled” (moteur refroidi par air), autrement dit les célèbres Coccinelle et leurs modèles dérivés (Combi, Karmann Ghia, Buggy…), de se retrouver pour ce rendez-vous annuel.

1300 KILOMÈTRES DE ROAD-TRIP

C’est en petit convoi et depuis notre lointaine Lorraine que nous relions la capitale sarthoise non sans avoir fait un break pour une courte nuit en région parisienne. Aucune avarie à déplorer, les Volkswagen ont la réputation d’être extrêmement fiables et ce voyage n’a pas dérogé à la règle.

cruising
Just cruising !

Par chance, le soleil ne nous boude pas et c’est sereins que nous évoluons sur les petites routes départementales que nous avons choisies d’arpenter la veille. La pluie nous attend toutefois à l’arrivée et ne nous lâchera pas de la nuit (qui promet d’être humide sous la tente !).

campement
Un camp de base idéal.

Une fois sur place, c’est une joie pour nous de découvrir les installations. On a beau être passionnés d’automobiles, les occasions sont rares de pénétrer dans des lieux mythiques, et rien que pour cela nous sommes ravis d’avoir avalé les kilomètres.

UN MEETING POPULAIRE

Les chiffres de l’édition 2014 parlent de 2000 véhicules, et cette année ce sont 2200 autos qui ont fait le déplacement, preuve que cette nouvelle mouture du grand meeting français attire de plus en plus de monde. Car il faut bien le dire, nous assistons à une renaissance : en effet, le Super VW Festival est le descendant direct du Super VW National (vous suivez toujours ?), qui fut par le passé une des grandes réunions annuelles dédiées aux vieilles Volkswagen.

ovale-verte
Superbe Coccinelle dite “Ovale” (lunette arrière ovoïde).

Le plateau est comme toujours très varié : les traditionnelles Coccinelle côtoient les non moins célèbres Combi, auxquels viennent se mêler les modèles moins connus des profanes tels les Karmann Ghia et les Type 3.

combi-F
Le légendaire Combi.
LL-DKP
Un superbe Karmann Ghia type 14, primé.
notch-custom
Un Type 3 “Notchback” très custom.
34-ARE
Renversant Karmann Ghia type 34 !

Comme à l’accoutumée, on remarque la présence de nombreux Baja Bug et Buggy (dont un rare Bounty Hunter, primé au top 15), ainsi que quelques cousines comme les Porsche, représentées par les 911 et les 356 (originales et répliques, dont une surprenante 718 RSK)

bounty
Un rare Buggy Bounty Hunter.
911
Autre légende, la Porsche 911.
718
Spyder 718 RSK Replica, absolument parfait !

SHOW DERRIERE !

Le spectacle ne se déroule pas seulement autour des voitures, une balade dans “l’espace pros” nous permet de découvrir les réalisations des nombreuses enseignes qui composent le mouvement VW : dragster, restaurations ou bien même moteurs, boites de vitesses ou châssis, il faut être difficile pour ne pas y trouver son bonheur.

moteur
Superbe réalisation, que je verrais bien dans mon auto!
stand01
Goodies, fringues, et cuvette WC !
valises
Prêts pour les vacances ?

Et si jamais l’odeur du neuf vous rebute, vous pouvez toujours aller faire un tour dans le “swap meet” (sorte de marché aux puces de la pièce d’occasion) : longues-portées, stickers, enjoliveurs, fusibles, gants de conduite (un cadeau tout trouvé pour ma fiancée!), il y a du choix !

longues-portees
Voir et être vu.
swap-velo
Si vous en avez marre des autos, il y a la solution !

LE SAINT GRAAL

Mais nous attendons particulièrement une chose : le Bugatti ! En effet, il est possible de rouler sur le circuit de la Sarthe pour plusieurs sessions de deux tours à allure raisonnable, ce qui n’empêche pas quelques accélérations et virages négociés à la corde ! Un vrai plaisir et surtout une opportunité unique d’amener mon Karmann Ghia sur un morceau d’histoire.

KG-stand-01
L’attente ne devrait plus être longue…

En aparté, je me suis également échappé pour me promener le long de la ligne droite des Hunaudières; dommage, trop peu d’espace pour se garer en toute sécurité par cette forte circulation afin d’immortaliser ce moment…

Petit bonus, mon ami Gregory a pensé à filmer une session à bord de sa superbe Coccinelle Pastel Blau, enjoy !

ESPACE DETENTE

Le reste de la journée de samedi se déroule paisiblement, au gré des rencontres avec les vieux amis et la découverte des autos, autour de la musique live jouée par un DJ dans un Combi spécialement aménagé (!) ou plus simplement sur la scène spécialement dressée pour l’occasion.

combi-zik copie
Mixe t-il bus en marche?!
concert
Musique live jusque tard dans la nuit.
combi-food
Une petite faim?

Vers 20h00, le jury décerne les trophées des plus belles réalisations, et il faut dire que l’éclectisme est de mise. S’en suit la soirée concert, pour certains jusqu’au petit matin (nous avons, nous, préféré sortir du meeting pour visiter un peu la ville, eh oui ! autant en profiter pour faire d’autres découvertes).

Ô PLUIE, Ô DESESPOIR…

Malheureusement, le climat nous joue des tours, et en ce dimanche matin c’est avec déception que nous voyons la pluie tomber sur nos carrosseries. Devant la journée morose annoncée, nous prenons la décision de partir. Nous avons du chemin (650 kilomètres, d’une traite cette fois), mais comme pour retarder l’échéance nous passons encore un peu de temps avec nos amis avant de prendre la route (10h de trajet).

2-type-2
Au revoir les amis, à bientôt !
Même si notre séjour fut de courte durée, nous avons vraiment pris beaucoup de plaisir à participer. L’organisation est bien ficelée, l’équipe est
vraiment sympathique (toujours le sourire, même sous la pluie), la qualité de la prestation digne des grands événements, et surtout, un site historique.

J’aimerais finir avec une mention toute spéciale : je tenais à remercier Stéphane (qui se reconnaîtra), un ami de longue date, mordu de Volkswagen, qui nous a accueillis avec gentillesse, comme à son habitude. Well done my friend !

One thought on “Le Super VW Festival 2015 au Mans

Laisser un commentaire

Top