Vous êtes ici
Accueil > ANCIENNES & YOUNGTIMERS > Le Mans Classic 2018

Le Mans Classic 2018

L’été se termine mais sur le blog nous avons décidé de prolonger le moment en vous parlant enfin d’un événement incontournable de la saison : Le Mans Classic. Cette année c’est Loïc qui est allé traîner ses boîtiers au Mans. 

Le Mans Classic : parmi tous les rassemblements dédiés à l’automobile qui se déroulent en France, c’est sans doute celui que j’affectionne le plus.

Certes, mon amour pour la course des 24 heures du Mans ne me rend pas particulièrement objectif, mais il faut néanmoins admettre que tous les 2 ans, Peter Auto nous en met plein la vue.

Bien entendu, en sortant de France, je me dis qu’il faudrait que j’aille un jour voir le Festival Of Speed de Goodwood, ou bien Spa Classic. Mais peu importe, quel plaisir de s’offrir 3 jours de vacances au bord du mythique circuit des 24 heures du Mans, à admirer aussi bien le spectacle offert par les voitures sur la piste, que tout autour où les clubs de toutes l’Europe se retrouvent pour exposer les voitures les plus belles ou les plus rares qui soient.

Depuis 2002 que l’événement existe, je n’ai dû manqué que 2 occurrences (sans doute les deux premières), j’ai testé le camping (pour les purs et durs) et la chambre d’hôtes (des fois une douche c’est agréable quand même). J’y suis allé en simple spectateur, puis avec différents clubs, puis en invité, pour, cette année finir par obtenir une accréditation presse.

 

A chaque fois, un spectacle différent, entre le plaisir de boire une bière au bord de la piste entre copains, de se faire un barbecue sur le camping en écoutant les voitures tourner toute la nuit, d’accéder aux loges VIP pour prendre une coupe de Champagne avec vue sur les stands, jusqu’à vivre la nuit dans les stands et partager la fatigue des différentes équipes.

Bien entendu, l’accréditation presse m’a cette année permi de vivre des moments que je n’avais jusqu’alors jamais vécus. Comme vivre avec le pilote la fatalité qui fait perdre une roue (et par la même occasion la course) au bout d’à peine deux tours de pistes. Comme discuter avec les commissaires de piste à 5 heures du matin, et ainsi sentir toute cette vie qu’on soupçonne à peine et qui est pourtant indispensable à la bonne tenue d’un événement d’une telle importance.

Cette année, à vouloir partager ces instants de vie avec ceux qui font la course, je n’aurais pas pu faire de baptême de piste (et encore moins de tourner moi même). Mais ce n’est pas grave, j’aurais apprécié de vivre Le Mans Classic pour la 7ème fois… et surtout de le vivre encore une fois d’une façon différente des 6 fois précédentes.

Et aujourd’hui, la principale question que je me pose est de savoir : dans 2 ans, quelle nouvelle façon vais-je bien pouvoir trouver de le vivre ?

 

Texte et photos Loïc Pontani

 

2 thoughts on “Le Mans Classic 2018

  1. Eh ben dans 2 ans tu te fais embaucher à l ACO, et tu comprendras comment on vit notre événement de l intérieur, à fond nous aussi, et avec beaucoup de passion et d envie de bien faire

Laisser un commentaire

Top