You are here
Home > AUTO

La Coccinelle de Jordan

Je fais le pari que si vous lisez ces modestes pages, c’est que vous êtes passionnés par l’automobile. Petit, je suppose que vous dévoriez tout ce qui s’y rapporte, les magazines si vous êtes de ma génération (les 70’s), ou le web pour les plus jeunes d’entre vous, maigres lots de consolation dans la trop longue attente du feuillet rose signifiant la libération de vos pulsions (non non, je parle toujours d’automobile hein…).

gamin

Jordan, lui, n’a pas eu cette contrainte puisqu’il possède sa Coccinelle depuis 2003, il avait alors 8 ans. Acquise dans un état assez correct, l’auto a tout de même été restaurée avec le plus grand soin par notre jeune passionné et son papa (qui possède une Porsche 911 2.7, mais nous y reviendrons…). Seule la peinture, d’une magnifique teinte bleue pastel spécifique (c’est une rare série spéciale “Pastelblau”), a été appliquée par un professionnel.

34AV-01Fan des années 60 et 70, Jordan n’a pu résister à l’appel du California Look, et a personnalisé sa Cox. Si vous ne connaissez pas cette tendance sachez que, durant cette période dorée, nos amis américains n’hésitaient pas à transformer leur VW pour en faire des monstres de puissance capables de rivaliser avec les meilleurs dragster sur des courses de 1/4 mile (environ 400m). Certaines étaient si puissantes qu’elles levaient leurs nez parfois d’un bon mètre, ne devant leurs saluts qu’à l’habileté du pilote à maintenir le cap sur les seules roues arrières !34AR-01

Jordan s’est donc inspiré de ce qui se faisait à l’époque et s’est mis au travail : suppression des pare-chocs, abaissement de l’avant, jantes et pneus, échappement… Echappement qui n’est pas simplement décoratif, il permet au moteur préparé d’expulser les gaz sans faillir, grâce à son diamètre généreusement augmenté. En effet, une préparation mécanique est également de la partie : majoration de la cylindrée, double carburation et réglage aux petits oignons sont autant d’éléments qui donnent envie de prendre le volant (d’époque).

inerieur01Je ne me suis pas fait prier évidemment, et j’ai bondi dans cet habitacle qui s’apparente à un cocon. Le travail effectué est superbe, la confortable sellerie illumine l’espace, tout paraîtrait ouaté voire luxueux s’il n’y avait un levier de vitesse quelque peu spécial vous rappelant que vous êtes là pour le sport.

Action ! Le son caractéristique du 4 cylindres boxer est rauque, magnifié, à peine couvert par les bruits d’aspiration des carburateurs. le ralenti est régulier, placé assez bas mais je ne crains pas de caler, l’embrayage est d’origine et reste facile à doser. Hop ! Un petit coup d’accélérateur pour faire grimper le régime et me voilà parti en poussant la 1ère sans trop monter dans les tours, histoire de préserver la boite d’origine.

mep-jantes-01

La caisse est précise, le levier ferme et court, tout tombe facilement en main et le maniement est étonnamment aisé. Bon, je vous l’avoue je triche un peu (beaucoup) : étant propriétaire d’une VW Karmann Ghia je suis “comme à la maison”. Mais vous pouvez me croire, les VW anciennes sont accessibles pour les néophytes : il faudra vous habituer au pédalier décalé (10 minutes maxi), au grand volant un peu imprécis en son milieu (déroutant mais pas dangereux, voire fun), et aux petits bonds que vous ferez sur les sièges à chaque déformation de la chaussée (un classique!).

mep-mag-01

La puissance majorée se fait nettement sentir. Sans être un monstre, cette auto est diaboliquement dynamique, aidée par son poids plume et ses trains roulants finement réglés. Seule ombre au tableau, le freinage à 4 tambours fait partie du passé, mais Jordan prévoit le montage de disques à l’avant dans le futur. Les vitesses atteintes sur notre route d’essai du jour ne sont pas nécessairement prohibées mais l’ambiance, le confinement, le tableau de bord très proche du corps participent à vous donner l’impression de rouler deux fois plus vite.

Finalement, les sensations fortes, n’est-ce pas cela le plaisir automobile?

Jordan a répondu à notre questionnaire traditionnel :

– Ton premier souvenir lié à l’automobile :

Chez ma grand-mère, assis sur le rebord de la fenêtre en sa compagnie, je citais la marque des autos qui passaient sur la route devant la maison. Je devais avoir 3-4 ans.

– La voiture qui te faisait rêver dans ta jeunesse?

La 205 GTI 1.9 de mon père!

– Que représente l’automobile pour toi?

Un objet d’évasion, de liberté, procurant nombre de sensations et de passions.

– Quels sont tes projets? ( achats, restaurations…)

Rassembler toutes les autos qui me font rêver ! (à long terme)

Posséder une seconde coccinelle (court terme)

– Quelle est la voiture de tes rêves?

La Porsche 911, toutes générations refroidies par air confondues. Pour moi la plus belle réalisation de l’industrie automobile!

Laisser un commentaire

Top