You are here
Home > PORTRAITS

Gros plan en images : FERRARI 250 GT LUSSO

_DSC9960

En 1962 Pinifarina signe l’un des plus beau coup de crayon de l’histoire automobile, la Ferrari 250 GT Lusso enflamme depuis le cœur des passionnés d’automobiles et surtout le mien. Si depuis le début de ce blog je n’ai jamais dévoilé quelle voiture me fait tourner la tête, maintenant vous le savez. J’ai eu la chance de la prendre en photo de très près lors du salon Retro Classics et surtout de passer 20 minutes à son bord. 

_DSC9968

 

La Ferrari 250 GT Lusso  fût longtemps considérée comme la plus belle réalisation de Pininfarina.

_DSC9965

Véritable chef d’oeuvre parmi les chefs d’oeuvre de la série 250, la GT/L possède des proportions parfaites et s’inscrit dans les plus désirables productions de coupés 2 places des années 60.

_DSC9969

 

Le premier prototype de la nouvelle 250 GT/L, ou Lusso, apparaît au salon de Paris  en octobre 1962.

_DSC9973

 

 

Dessinnée chez Pininfarina et assemblée chez Scaglietti, elle hérite de la grâce naturelle des 250 GT SWB Berlinetta et marque définitivement la naissance d’une deuxième branche d’activité chez Ferrari : le voitures de sport destinées à la route, parallèlement aux voitures de course.

_DSC9971

 

Destinées à une clientèle riche et célèbre , les Ferrari de route deviennent de plus en plus confortables et “accessibles”, dans le sens où leur conduite sur longue distance s’apparente de moins en moins à une épreuve.

_DSC9970

 

Après les 250 GT Coupé, Cabriolet, Spider California et GTE 2+2, la 250 Lusso sera la dernière voiture dotée du V12 Colombo. Avec ses 3 carburateurs Weber , le 3 litres délivre ici  250 ch pour d’atteindre les 240 km/h en pointe avec un 0 à 100 km/h en 8 secondes.

_DSC9966

Steeve Mc Queen acheta une Ferrari 250 GT Lusso, Enzo ne pouvait rêver de meilleur publicité à l’époque.

_DSC9964

_DSC9967

Texte et photos Jack S

_DSC9978

 

One thought on “Gros plan en images : FERRARI 250 GT LUSSO

  1. Coucou. Pour tout vous dire, cette voiture ressemble vraiment aux « muscle cars » des constructeurs américains. Si seulement ce type de production était toujours d’actualité !

Laisser un commentaire

Top