Vous êtes ici
Accueil > AUTO > Essai : JEEP Compass, l’alternative

Essai : JEEP Compass, l’alternative

 

Lancé en 2017 la seconde génération de Jeep Compass vient concurrencer les 3008, Tucson, Ateca, Kadjar et cie. Rien de tel qu’un petit voyage dans les Vosges pour tester ce SUV compact au look US.

Cette seconde génération de Compass repose sur une plateforme de Jeep Renegade allongée de 8 cm. Ce SUV US parle espagnol puisqu’il est fabriqué au Mexique. Disponible en essence 140 ch 4X2 et en diesel 120 4X2, 140 et 170 4X4. Pour ma part c’est la version Diesel Multijet 140 ch Limited BA9 que j’ai testé. Un choix raisonné puisque que le 120 ch semble un peu léger (mais sans malus) pour tracter l’ensemble. Un modèle tourné vers le tout terrain nommé Trailhawk, avec un équipement spécifique est également disponible. 

Look 

SUV au look 4X4 US ce Compass fait oublier la première version qui n’était pas des plus jolies, la calandre 7 barrettes s’inspire de Grand Cherokee. L’ADN Jeep est bien présent et c’est ce qui plait aussitôt. Au volant du Compass on devient conducteur de Jeep et c’est un peu l’Amérique !!

Petits détails fun depuis quelques modèles la marque distille des clins d’œil cachés comme le lézard sous les essuie-glaces, le monstre du Loch-Ness sur la vitre arrière ou encore l’inscription Jeep sur le marche-pied.

Intérieur

Dans le Compass la qualité perçue est bonne, les matières sont de qualité et l’équipement complet. Le design peut sembler tristounet pour certains mais c’est sérieux. L’écran multimédia est un régal d’utilisation et de clarté avec ses 8″4. Pour les passagers le voyage se passe dans le confort et l’espace. A noter la présence d’une prise 230 volts à l’arrière, de quoi brancher un pc pour suivre France-Equateur lors de notre voyage. Le coffre est généreux, il offre ici 428 litres sans la roue de secours. 

L’affichage est clair et complet. toutes les infos sont disponibles.

Equipement

L’équipement de cette version Limited est très complet, il comprend l’accoudoir central arrière avec porte-gobelets, 6 airbags, l’alerte de franchissement de ligne avec correction au volant, la climatisation, le frein de stationnement électrique avec aide au démarrage en côte, le Port USB, le plancher de coffre ajustable en hauteur, les antibrouillards, les projecteurs arrière à LED, le régulateur/limiteur de vitesse, le système audio 6 haut-parleurs, le système multimedia Uconnect écran 8”4 tactile, la banquette arrière 40/20/40 rabattable à plat avec trappe à skis, les jantes alliage 18″(en option), les projecteurs avec signature à LED, le tableau d’instrumentation 7” à affichage couleur, la sellerie en cuir, les sièges conducteur et passager électriques 8 positions, la sortie d’échappement chromée, le système audio Beats avec 9 haut-parleurs et la surveillance de la pression des pneus.

 

Conduite

Même si la majorité des ventes se fait en 4X2 il était normal de tester un 4X4, c’est quand même la spécialité maison, imaginez-vous visiter la brasserie Kronenbourg et déguster une bière sans alcool !

 Le Jeep Compass est équipé d’une transmission intégrale « Active Drive » avec blocage de différentiel et un sélecteur de modes (boue, sable, neige, etc.). De quoi envisager toutes les situations. En tout chemin de montagne le Compass s’est montré à l’aise ne rechignant devant aucun franchissement, son gabarit plutôt compact lui permet de se faufiler facilement entre les branches sans abîmer la carrosserie. Un SUV prêt à tout qui ne demande qu’a sortir des villes.

Sur route la conduite est confortable, le Compass avale les kilomètres d’autoroute ou de nationale sans broncher même à 80 KMH. A cette vitesse la boite se cale en 7 ième. Dès que la route devient sinueuse et vallonnée le Compass suit le rythme sans montrer de roulis mais manque un peu de dynamisme. On lui pardonne facilement tant le confort est omniprésent. Pour le sport il y a d’autres véhicules. A noter que lors de mon essai mêlant urbain, chemin, route et autoroute, la consommation moyenne était légèrement sous les 8 litres frôlant même les 7 litres 4 sur route, une consommation vraiment appréciable et une bonne surprise.

Cylindrée 1956 cm3
Nombre de cylindres 4
Puissance fiscale 8 CV
Couple 350 Nm à 1750 trs/min
Carburant Diesel
Boîte de vitesses Automatique
Nombre de vitesses 9
Puissance Din 140 Ch à 3750 trs/min
Longueur 4394 mm
Largeur 1819 mm
Hauteur 1629 mm
Volume de coffre mini 438 L
Nombre de places assises 5
Poids à vide 1615 Kg

Conclusion

Ce Jeep Compass se révèle être une bonne alternative sur le marché des SUV, un véhicule attachant au look clairement canon. J’ai aimé l’équipement complet, le confort, ses aptitudes tout-terrain et vraiment ce look inimitable. Un Compass qui pourrait clairement me faire craquer tant j’aimé cette semaine à son bord. 

Le modèle essayé est affiché à 43050 € comprenant le pack visibilité 18″ et le Pack Confort.

3 thoughts on “Essai : JEEP Compass, l’alternative

  1. Merci pour cet essai, véhicule intéressant et alternative sympa en face des sempiternels SUV allemands.
    En données techniques, il manque le poid tractable…

Laisser un commentaire

Top