Vous êtes ici
Accueil > AUTO > Essai Honda HRV Sport. Le SUV affûté comme un sabre japonais

Essai Honda HRV Sport. Le SUV affûté comme un sabre japonais

 

A l’occasion du restylage du HRV, Honda ajoute une version Sport à la gamme. Le SUV Japonais en ressort transfiguré avec un tempérament dynamique et plaisant. Cela sera-t-il suffisant pour le faire sortir de l’ombre ?

2019 Honda HR-V

Une gamme remaniée

Avec 3000 ventes en 2018 sur le marché français, dire que le HR-V se fait discret serait un doux euphémisme.

Pour tenter de relancer la carrière de ce SUV, Honda a abandonné les motorisations Diesel. Trop chers, trop polluants, le gasoil est montré du doigt et cadre mal avec la réputation de motoriste de la marque.

La nouvelle variante Sport adopte un moteur 1.5 i-VTEC de 182 chevaux. Il sort son épingle du jeu en adoptant des arches de roues noires, des bas de caisse inédits, ainsi sur des boucliers plus sportifs. Honda enfonce le clou avec des jantes en alliage de 18 pouces, des vitres arrière surteintées et un becquet de toit.

2019 Honda HR-V

Accueil soigné

2019 Honda HR-V

Le HR-V mesure 4.29 mètres, ce qui le place entre deux catégories. Plus grand qu’un

Peugeot 2008, Renault Captur ou Citroën C3 Aircross, mais plus compact que les 3008 ou Kadjar. A cheval sur deux catégories, il sort son épingle du jeu en habitabilité. Le réservoir de carburant installé en position centrale permet de ménager de l’espace aux passagers. A l’arrière les passagers les plus grands pourront caser la tête et les jambes.

La modularité est exemplaire aussi avec le système Magic Seat qui permet de rabattre les dossiers en différentes positions. On pourra former un plancher plat, ou au contraire privilégier la hauteur de chargement ou charger des objets longs. C’est unique dans cette catégorie.

Le coffre offre une honnête valeur de 470 litres, extensible jusqu’à 1103 litres, une fois la banquette rabattue.

Une fois en position de conduire, on regrette le manque d’amplitude du réglage en hauteur

du siège. Les plus grands, ou les conducteurs désireux de ne pas succomber au dictat de la conduite en position haute seront assis trop haut.

La belle surprise vient du cuir rouge, du plus bel effet. Tranchant radicalement avec l’austérité habituelle de ce genre d’habitacles, il apporte une vraie note sportive et rehausse d’un cran le standing de la maison.

2019 Honda HR-V
2019 Honda HR-V

Agile comme un judoka

2019 Honda HR-V

L’appellation Sport pourrait prêter à sourire sur un SUV mais dès les premiers tours de roue, le dynamisme surprend.

Le HR-V relance avec force. En adoptant le moteur de 182 chevaux déjà vu sur la Civic, ce petit SUV rejoint la catégorie des sportives. Le modèle en boite manuelle passe de 0 à 100 km/h en seulement 7.8 secondes, de quoi s’extraire du peloton au feu rouge. En ville l’agilité de ce Honda fait merveille, bien aidé par une mécanique élastique et pleine de bonne volonté. Un système d’amortissement inédit, intégré à l’avant et à l’arrière du véhicule permet de contrebalancer les mouvements latéraux du châssis.

Testé sur les routes de la côte portugaise, cet ensemble fait merveille dans les enchaînements de courbes. Le HRV-Sport vire comme sur des rails sans prendre de roulis.

2019 Honda HR-V

Silence, on tourne

Sur ce HR-V évolué, les ingénieurs de chez Honda ont particulièrement soigné l’acoustique via des isolants plus épais. Des passages de roues aux panneaux de portières, l’intérieur incorpore désormais une couche d’isolation et de moquettes acoustiques supplémentaires.

Un système de réduction actif du bruit vient parfaire le travail. Il capte la sonorité du bruit et “inverse” le bruit par un système basse fréquence qui diffuse des signaux audios par le biais des haut- parleurs. A l’usage, ce discours d’ingénieur se vérifie par un niveau sonore réduit dans l’habitacle sur cette version à boîte de vitesse manuelle. En effet, la boîte automatique de type CVT, également testée se montre nettement moins discrète, en forçant le moteur à “mouliner” excessivement.

2019 Honda HR-V

Un jouet de père de famille

Au final les prestations de ce HR-V Sport se montrent convaincantes. Le châssis est un régal et l’agrément de conduite très convaincant. La présentation aguicheuse aidera à faire oublier quelques lacunes d’équipements. L’absence de toit vitré dans la gamme ou le système multimédia complètement dépassé en font partie. Reste un bon produit proposé par une marque attachante, pour des clients connaisseurs.

2019 Honda HR-V
2019 Honda HR-V

Le modèle HR-V Sport affiche des émissions de CO2 de 135 g/km en boîte manuelle et 137 g/km en boîte CVT (Normes NEDC corrélés).

Consommation : 5.9 litres au 100 km en cycle mixte (Normes NEDC corrélés).

 

 

2019 Honda HR-V
2019 Honda HR-V
2019 Honda HR-V
2019 Honda HR-V

Niko Laperruque 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top