Vous êtes ici
Accueil > ESSAIS > ESSAI : Dacia Duster II 1.5 dCi 110 ch BVM6 Prestige

ESSAI : Dacia Duster II 1.5 dCi 110 ch BVM6 Prestige

Romain nous propose de tester le nouveau Duster, une nouvelle génération plus affirmée !

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece

Vendu sous la bannière Dacia et Renault, le Duster a non seulement levé la poussière sur son passage mais aussi les barrières permettant à la majorité des ménages, d’accéder au monde des SUV. Lancé en avril 2010, la première génération fut un succès à plus de deux millions d’exemplaires. La fiabilité et le confort ont assis sa réputation, ce qui devrait permettre à la nouvelle mouture de renforcer sa position sur le marché lowcost en expansion.

 

Commercialisation                                                                                       I : 2010-18 – II : 2018

Design                        ☻☻☻☺☺                                           Finition ☻☻☻☻☺

Plaisir de conduite ☻☻☻☺☺                          Visibilité ☻☻☻☺☺

Carrosserie                                                                                                                          SUV 5 portes

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece
  1. POURQUOI ACHETER UN DUSTER ?

 

Malgré quelques défauts sans gravité, plusieurs raisons peuvent pousser à l’achat d’un Duster : le design plus agréable que la première version, la finition surprenante en haut de gamme, l’agrément de conduite intéressant et le tarif compétitif – même en finition luxe ! De nombreuses qualités détaillées ci-dessous…

 

  1. Un coup de crayon plutôt réussi.

 

         A la sortie du Dacia Duster en 2010, l’emballement stylistique n’était pas au rendez-vous. La ligne était trop pataude et sans charme apparent. Mais pouvait-on vraiment avoir un prix attractif avec un design sans reproches ? A un tarif qui défiait toute concurrence, il fallait choisir et ne pas être trop exigeant.

         Aujourd’hui, la nouvelle génération a changé la donne. Le coup de crayon est moins lourd, plus affirmé. Il donne au nouveau Duster une véritable identité, mais sans pour autant révolutionner l’esthétique. Ce qui pourrait laisser croire, pour un œil non aguerri, à un simple restylage :

  • La nouvelle calandre donne au baroudeur un regard plus profond ;
  • La coque des rétroviseurs et les barres de toit sont de la même couleur, et différente de l’ensemble ;
  • Les optiques avant sont redessinées mais ceux-ci gardent la forme originelle ;
  • De nouvelles roues de 17 pouces – une première chez Dacia – viennent équiper le nouveau modèle.

 

         Seul l’arrière avec son air de Jeep Renegade, surprenant et réussi, vient bousculer les choses. A cela s’ajoute une impression de robustesse amplifiée par une ligne de caisse plus haute, des enjoliveurs d’ailes qui donne un aspect tout-terrain sympathique, et un capot rehaussé.

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece
  1. Une finition surprenante sur Privilège.

 

Mais c’est à l’intérieur que le Duster surprend le plus ! Ses équipements et sa finition sont plus que remarquables en version Privilège. Cela valorise l’ensemble. Etonnant pour le modèle lowcost le plus… haut de gamme ! La nouveauté s’invite avec une carte mains-libres, une climatisation automatique, l’avertisseur d’angle-mort, l’allumage automatique des phares et le système de stationnement à quatre caméras. Quant à l’écran tactile, il est plus accessible donc plus visible que l’ancien. A noter la présence d’un accoudoir central, pratique et confortable sur les longues distances.

Si à l’arrière l’habitabilité ne progresse pas, l’espace reste tout de même correct. Le chapitre du confort est maîtrisé grâce à une mousse plus dense dans les sièges et l’on trouve des rangements dans les panneaux de porte.

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece
  1. Un agrément de conduite à la hauteur.

 

Chez Dacia, on essaie de gommer les défauts du passé. Exit le niveau sonore élevé et la direction trop lourde de l’ancien Duster. En effet, les ingénieurs ont prit soin de veiller à l’insonorisation et ont optés pour une direction à assistance électrique. Sur le bitume, elle se révèle donc plus douce et précise. Ainsi, la conduite se révèlera agréable sur les longs parcours. De plus, la position de conduite a été revu – volant réglable en hauteur et profondeur, et sièges à l’assise plus longue.

Si l’esprit aventurier nous hante, le Duster reste aussi efficace hors des sentiers battus que la première génération. Les trous et les bosses sont bien absorbés tandis que la garde au sol de 21 cm se révèlera rassurante. Mais si vous voulez encore plus de performance en matière de tout-terrain, vous pourrez vous procurer la version 4×4 pour 2 000 € de plus.

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece
  1. Un tarif compétitif, même en haut de gamme.

 

L’entrée de gamme se situe à partir de 11 990 €, tarif qui reste inchangé. Concernant la version luxe baptisée Privilège, elle sera disponible en dCi à 18 650 €. Ce prix très agressif par rapport à la concurrence, va très certainement lui ouvrir les portes du succès.

  1. QUELQUES DEFAUTS SANS GRAVITÉ.

 

Cependant, quelques petits défauts viennent perturber le tout. On notera une modularité qui laisse à désirer, quelques détails de finition qui peuvent énerver sans pour autant remettre en cause la qualité de l’ensemble et la mécanique qui ne voit aucune évolution…

 

 

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece

 

  1. Une modularité et des détails de finition décevants.

 

Si le coffre est d’une contenance convenable – 445 dm3 en 4×2, le Duster ne fait pas d’effort au niveau de l’aménagement. Les dossiers de banquette coulissante sont rabattables 60/40. Oubliez le plancher plat, la banquette coulissante ou le siège passager rabattable. Peut-on vraiment lui reprocher cela lorsque l’on sait que son prix est le plus bas du marché ?

Le passager de la place centrale devra se contorsionner pour aller chercher la ceinture placée au-dessus de la tablette arrière, celle-ci étant attaché au pavillon. Les réglages des sièges avant ne sont pas très pratiques et la fragilité de la commande de la trappe à essence laisse lui présager une faible espérance de vie. Puisqu’il s’agit de quelques cas isolés de finition, on pardonnera plus facilement.

A l’extérieur, un détail qui pique les yeux vient troubler la fluidité du dessin. Il s’agit des serrures de portes qui ne font pas très design. Est-ce que cela aurait-il couté plus cher de les masquer ?

 

  1. Mécanique sans évolution.

 

Sous le capot, il n’y a pas de surprise prévue. Il y aura sûrement quelques déceptions. Cependant, on y retrouve les mêmes moteurs que l’ancien modèle, essence ou Diesel, dont le fameux dCi 110 ch en BVM-6rapports (version d’essai), célèbre pour sa fiabilité. Si vous êtes désireux d’avoir la boîte automatique EDC, il faudra faire une croix sur la version 4×4.

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece
  • UN BON RAPPORT PRIX/EQUIPEMENTS.

 

Malgré quelques défauts sans gravité, le Duster II a de grands atouts pour devenir le best-seller du segment. Son rapport prix/équipements est imbattable et il se retrouve sans concurrence directe. La marque roumaine a fait de nombreux progrès et l’on peut espérer le voir propulser en tête des ventes dans la catégorie SUV. On espère que la filiale française y parviendra et il serait étonnant que ce nouveau modèle déroge à la règle. En effet, Publicis multiplie ses campagnes publicitaires et l’on est bien loin de la Poire et de ses ratés !

2017 – New Dacia DUSTER tests drive in Greece

FICHE TECHNIQUE

Moteur

Nom du moteur                                                                 1.5 dCi

Energie                                                                                 Diesel

Architecture                                                                        4-cylindres en ligne

Alimentation                                                                       Turbo

Injection                                                                               Injection directe à rampe commune

Cylindrée                                                                             1 461 cm3

Puissance réelle maxi                                                         110 ch (80 kW) à 4 000 tr/mn

Couple maxi                                                                        260 Nm à 1 750 tr/mn

Alésage/Course (mm)                                                       76 x 80.5

Disposition moteur                                                            Transversal avant

Transmission

Boîte de vitesses                                                                 Mécanique 6-rapports

Mode de transmission                                                       Traction 4×2

Technique

Type de châssis                                                                   Monocoque

Direction assistée                                                               Oui

Type de direction                                                               Electrique

Type d’assistance                                                               A assistance variable électrique

Diamètre de braquage                                                       10.1 m

 

Consommation

Mixte                                                                                    4.4 L/100

Rejets de CO2                                                                                                         115 g/km

Tarif

A partir de                                                                           11 990 €

Modèle essayé                                                                     18 650 €

Dimensions

Longueur                                                                             4.34 m

Largeur                                                                                1.80 m

Hauteur                                                                               1.69 m

Poids                                                                                    1 205 kg

Texte Romain Orry,  aux manettes de Pleins Phares, tous les 1er vendredi du mois sur Fajet.net. Infos ici.

 

Photos Groupe Renault

5 thoughts on “ESSAI : Dacia Duster II 1.5 dCi 110 ch BVM6 Prestige

  1. Interessant on est aussi ravie a https://ukauto.fr d’avoir un jour cette belle voiture sur notre site internet vraiement interessant mais je trouve le moteur un peu faible pour la carroserie mais une belle voiture hate de la tester chez nous Merci vraiement interessant pour nous mandataire automobile

  2. En effet, une bonne alternative pour ceux qui ont un petit budget et qui veulent un SUV. Je rappelle que le prix d’entrée est situé à 11 990 €, soit le prix d’une Suzuki Swift ! Et sympa aussi pour ceux qui veulent un peu de luxe pour pas trop cher.

Laisser un commentaire

Top