You are here
Home > AUTO

DS 3 THP 165 1955, une parisienne en ballade

 

FB_IMG_1450269033824

Le prêt d’une DS 3 par la marque DS c’est l’occasion pour mes amis et moi de proposer un essai différent, l’automobile ne se vit pas forcément uniquement au travers des comparatifs et autres tableaux techniques, d’autres le font beaucoup mieux que moi.

Pour ce prêt la marque avait eu la gentillesse de nous prêter une DS 3 THP 165 série spéciale 1955, cette série fête les 60 ans de la DS.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
60 ans 1955

Pour commencer l’essai nous avons décidé de promener notre DS en plein cœur de Paris, sa couleur “encre” et ses jantes spécifiques ne laissaient personne indifférent et les regards se tournaient souvent vers notre DS à l’allure bien parisienne avec sa robe haute couture et ses bijoux, c’était sans compter sur l’intérieur de la petite frimeuse et ses splendides sièges en cuir bracelet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la clé et son étui qui accueille les papiers

INSIDE

Première étape de la soirée le très chic hôtel Westin entre la rue de Rivoli et la Place Vendôme, un palace élégant et chaleureux à quelques pas de la maison Chopard. Nous étions invités à la remise de prix du concours de photos Classic Car Colors. Tout juste stationné devant l’hôtel je confie la DS au voiturier, je pensais celui-ci blasé par l’automobile et plus habitué à garer les bolides italiens ou allemands, mais son regard aussitôt sur notre gravure de mode trahit un réel intérêt, peut-être moins de pression également.

FB_IMG_1450268963705

Au moment de quitter le Westin vient le moment de récupérer la DS, et là je me suis rendu compte que notre valeureux voiturier avait plus l’habitude de retrouver les voitures de 5 mètres que les petits gabarits comme notre DS 3, 10 minutes plus tard voilà notre voiture et son voiturier embarrassé, le moment était parfait pour lui demander son avis sur le DS 3 1955,  sans le prier il me confia trouver la voiture très belle et être surpris par la beauté des sièges. Ma première impression était donc partagée par d’autres.

FB_IMG_1450268997435

Après un début de soirée réussi il était temps de dîner et de se risquer dans le quartier des Halles pour tester l’agilité de la DS3, le passage dans les petites rues à l’affût d’une place est chose facile tant la direction est souple en ville, le gabarit permet de manœuvrer en toute confiance pour trouver une place bien aidé par la caméra de recul.

FB_IMG_1450268989001

Le radar de recul permet de se garer avec brio en tout simplicité, avec un repère visuel et une alerte sonore il permet de reculer et de se garer au millimètre, nous avons testé le système…à notre manière.

20151209_175400 Autre point fort de la DS 3 son GPS, son écran sans être trop grand offre un confort de lecture suffisant et son système tactile commun aux autres modèles PSA est simple et rapide à utiliser. Le système audio permet de jumeler son smartphone avec la voiture via bluetooth, pas très facile au premier abord il est finalement agréable à utiliser et permet d’écouter sa propre playlist. Mais attention aux autres smartphone de la voiture si le bluetooth est connecté, le téléphone tentera la connexion en vain et la batterie du smartphone se videra rapidement. Mais c’est un détail.

FB_IMG_1450268992545

 

Au second jour de notre essai direction Bruxelles c’est l’occasion de tester notre DS 3 1955 sur l’autoroute. A priori notre DS est plus à l’aise en ville mais avec son moteur de 165 cv la belle avale les kilomètres sans sourciller, le confort reste excellent et l’auto est silencieuse. L’autoroute nous a permis de faire route commune avec une belle Lamborghini avec à son volant un journaliste auto bien connu, l’occasion de tester la reprise de la DS 3 pour suivre l’italienne sans être hors la loi. Le bilan est très satisfaisant, sans être un monstre de puissance les relances en 5 ième et 6 ième se font aisément et la voiture repart sans peine.

FB_IMG_1450268985148

FB_IMG_1450268971294

Un arrêt pour les fumeurs permet de se rendre compte que la consommation est plus que correct puisque 7 litres au cent avec un trajet ville/autoroute. Mes comparses sont beaucoup moins économes.

FB_IMG_1450268989001

Après avoir passé la frontière belge sans soucis, nous approchons de Bruxelles, et désormais je vais écrire Brussels.

A la périphérie de la ville la tentation de poser devant un DS Store était trop grande, et comme notre DS 3 1955 est toujours prête à montrer sa belle robe…

FB_IMG_1450269009079

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Brussels est une ville à multiples facettes et  l’architecture variée. Chaque quartier offre son lot de surprises, et au détour d’une rue on découvre souvent une pépite.

FB_IMG_1450269053731

La nuit tombée c’est l’occasion d’observer la beauté du phare arrière de notre DS 3 1955.

20151209_175827

Malgré une période délicate avec la crainte d’attentats à Brussels les belges gardent le sourire et n’hésitent à rire de la situation sous l’œil attentif des militaires en armes qui patrouillent partout en ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

12400209_10153710145688614_506944808_o

Pour notre DS 3 impossible de ne pas prendre la pose et de s’exhiber !

FB_IMG_1450269029887FB_IMG_1450269067522

Au programme de notre soirée bruxelloise la rencontre avec Philippe Graton le scénariste de Michel Vaillant, la rencontre a lieu au Club des V, un club privé entièrement dédié à l’univers Vaillant et à l’automobile.

FB_IMG_1450269059761

Ce soir là avait lieu l’exposition Art Strips tiré des planches de Michel vaillant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Club des V accueille quelques merveilles dont ces deux Porsche 917.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une Formule 1 Larousse se tient dans un autre coin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
souvenir de la F1

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

FB_IMG_1450269022379

 

Pour notre DS 3 1955 impossible de résister à la pose avec Michel Vaillant et une Vaillante.

FB_IMG_1450269071945VAILL

La DS 3 se sentait bien seule sur le parking entre les grosses berlines allemandes mais c’est elle qui tapa dans l’œil de Dominique Graton l’épouse de Philippe. Nous tenons d’ailleurs à remercier Philippe et Dominique Graton pour leur gentillesse et Jeans-Louis Dauger pour son invitation et son accueil chaleureux, pour retrouver l’univers de Michel Vaillant il suffit de cliquer ici.

Un dernier verre et il fallait partir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lendemain matin direction Autoworld, le musée automobile de Brussels, les bouchons vont rapidement me permettre de tester l’endurance de l’embrayage, la course de la pédale n’est pas trop longue et la conduite dans les embouteillage ne se révèle pas trop fatigante pour la jambe gauche. Autre constatation, la consommation continue d’être sobre puisque avec une conduite 100% ville l’ordinateur de bord indique 7.2/100.

FB_IMG_1450269214568

FB_IMG_1450269207248FB_IMG_1450269203328

Autoworld propose une exposition nommée Italian Car Passion jusqu’au 31/01, pour découvrir certains trésors de l’automobile italiens. Mais cela fera bientôt l’objet d’un article sur le blog.

FB_IMG_1450269199735FB_IMG_1450269196238

Petit tour pour retrouver l’univers Vaillant au volant d’une Formule 1 pour  notre équipe.

FB_IMG_1450269192503FB_IMG_1450269081967

Décidément Michel Vaillant nous poursuit mais il est l’heure de rentrer à Paris, et à la vue de la file de voitures à la frontière la veille, il était tant de partir pour espérer rentrer avant 2017. Toutefois à l’occasion du premier ravitaillement (bouchon à gauche), la tentation de profiter d’un parking désert pour encore faire quelques photos de jour était trop grande.

FB_IMG_1450269130237FB_IMG_1450269138093FB_IMG_1450269094901

De retour à Paris le dernier jour de notre séjour en DS 3 nous sommes allés retrouver Paul de Boitier Rouge à la conférence de presse Top Gear France avant de filer chez Tesla pour récupérer une splendide Tesla modèle S P85D, un monstre de technologie de 700cv.

 

12366624_10153693220518614_1369199053_n

Les trois animateurs, Le Tone, Bruce et Philippe reprennent l’antenne le 6 janvier sur RMC Découverte pour la nouvelle saison de Top Gear France.

FB_IMG_1450269161360FB_IMG_1450269168346FB_IMG_1450269171698

 

Un petit briefing pour bien nous expliquer les différentes fonctions de la Tesla est nécessaire avant de prendre la route.

FB_IMG_1450269175334FB_IMG_1450269179251

Sur le chemin de l’usine PSA encore une séance de photos avec les deux voitures.

FB_IMG_1450269149845FB_IMG_1450269153462

Le moment de rendre la DS 3 est venu, mais le personnel chargé de récupérer la voiture était tellement intéressé par la Tesla que nous les avons accueillis dans la voiture afin de leurs montrer une autre façon de voir l’automobile.

FB_IMG_1450269218238

Après trois jours et 800 kilomètres au volant de la DS 3 THP 165 1955 c’est le moment de faire un bilan, la voiture est agréable que ce soit en ville ou sur la route, son gabarit permet de circuler facilement en ville, son équipement est complet et son look ravageur. Sa boite est globalement bien étagée, la première est un peu longue pour certains démarrages périlleux en ville mais les reprises en 5 ou 6 ième se font aisément. Au niveau de la finition on sent vraiment la montée en gamme même si tout n’est pas encore parfait, notamment  concernant deux plastiques un peu disgracieux. Au niveau de l’ambiance intérieur la choix du toit panoramique est judicieux, sinon l’habitacle vous semblera bien sombre. Personnellement j’ai vraiment été surpris par cette DS 3, cette finition 1955 en fait vraiment une voiture désirable, les 165 cv permettent de s’amuser facilement, son habitabilité permet de voyager sans encombre avec 3 adultes et leurs bagages. Cette voiture se révèle vraiment plus glamour que sa concurrence et invite à la découvrir.

Je tiens à remercier Olivier de chez DS pour le prêt de la voiture.

Texte Jack S

Photos Toma S, Jiba De Pigalle, Jack S.

Laisser un commentaire

Top