Vous êtes ici
Accueil > ANCIENNES & YOUNGTIMERS > DDAY 75, des Jeep à gogo sur les plages !

DDAY 75, des Jeep à gogo sur les plages !

 

 

A l’occasion de l’anniversaire du débarquement du 6 juin 1944 je suis allé vivre les commémorations avec Jeep en Normandie. 

Cet événement est l’occasion pour beaucoup de venir revivre l’ambiance de l’époque en habits et surtout en ce qui nous concerne avec des véhicules de la guerre. Plongée en 1944, direction les plages du débarquement !

Un peu d’histoire

Il y a 75 ans, le 6 juin 1944, les Alliés débarquent sur les plages de Normandie depuis l’Angleterre pour reprendre la France occupée par l’armée allemande. Cette opération militaire permettra de libérer le pays et de soulager l’avancée à l’Est des troupes russe.

Overlord est l’une des plus grandes opérations militaires de tous les temps, qui s’est déroulé de juin à août 1944. Tout commence donc avec le débarquement des forces alliées sur les plages de Normandie  le 6 juin 1944. Les Allemands sont pris de surprise, car persuadés qu’il aurait lieu dans le Pas-de-Calais.

Sur les 156 000 soldats débarqués, près de 8 500 sont morts, blessés ou portés disparus. On dénombre environ 3 000 victimes civiles, l’opération est tout de même un succès malgré les nombreuses pertes dès les premières minutes du débarquement.

Le DDAY en chiffre

200 000 Nombre d’obstacles de plage installés par les Allemands le long du Mur de l’Atlantique
200 000 Nombre de véhicules alliés de toutes sortes débarqués en Normandie le 6 juin 1944 à minuit
11 590 Nombre d’appareils alliés (chasseurs, bombardiers, transport, reconnaissance et planeurs)
10 395 Tonnage de bombes alliées larguées sur la Normandie toute la journée du 6 juin 1944
9 500 Nombre d’avions alliés d’attaque et d’appui en vol le Jour J
7 616 Tonnage de bombes alliées larguées sur la Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944
6 939 Nombre total de navires déployés lors de l’opération Neptune
3 200 Nombre de véhicules débarqués sur Juno Beach le Jour J
2 218 Nombre de bombardiers alliés engagés dans la nuit du 5 au 6 juin 1944
1 900 Nombre d’avions et de planeurs alliés utilisés dans la nuit du 5 au 6 juin 1944
1 742 Véhicules américains débarqués à Utah Beach le Jour J
1 695 Tonnage de matériel débarqué par les Américains à Utah Beach
832 Nombre d’avions Dakota engagés dans la nuit du 5 au 6 juin 1944
815 Nombre d’appareils des forces aériennes allemandes (Luftwaffe) disponibles le Jour J
200 Nombre de bâtiments de guerre ayant participé au bombardement naval du 6 juin 1944 (cuirassés, monitors, croiseurs et destroyers)

Lors de cette semaine de commémorations de très nombreux événements ont lieu un peu partout tout au long de la côte Normande et dans les villes ou villages touchés par le conflit. Le 6 juin une zone d’exclusion autour de Omaha Beach jusque Caen interdisait même la circulation, présence de Donald Trump oblige. 

Difficile de choisir quels lieux visiter avec un tel programme,  direction l’aérodrome de Lessay pour la reconstitution d’un camp militaire et la présence de quelques avions comme ce magnifique Mustang.

Deuxième destination de la journée la petite ville de Sainte Mère-Église, village stratégique dans l’évolution de la libération car situé au croisement de plusieurs départementales et sur l’axe Cherbourg-Paris.

Une trentaine de parachutistes US se posèrent dans la commune de Sainte Mère-Église, dont une vingtaine sur la place de l’église. De nombreux échanges de tirs eurent lieu, mais à 4h du matin, le drapeau américain flottait sur la mairie. Deux contre-attaques allemandes eurent lieu le lendemain, aux entrées de la ville. Les forces américaines furent mises à rude épreuve mais ils tinrent bon jusqu’à l’arrivée des renforts le 7 juin.

 Ce paisible village de 2500 habitants étaient donc transformé en énorme camp militaire (Camp Géronimo) et la place du village était remplie de dizaines de militaires US mêlés aux touristes en tenues d’époque. Une belle ambiance, beaucoup d’échanges et une foule immense pour rendre hommage aux libérateurs.

Direction ensuite Arromanches pour rencontrer un personnage haut en couleur et surtout passionné par le débarquement : Denis Le Priol de Jeep Village, spécialiste reconnu de la Jeep Willis et de ses dérivés. 

Denis nous attendais avec une petite surprise, enfin petite…

L’occasion pour nous de prendre le volant de plusieurs Jeep et de rouler en convoi jusqu’à la plage suivi par le fameux GMC DUKW long de plus de 9 mètres et ses 6 tonnes. Un engin commandé par l’armée US en 1942 afin de disposer d’un véhicule amphibie, capable de se déplacer aussi bien en mer que sur terre.

Équipé de 6 roues motrices, le premier prototype est fabriqué par la General Motors Company. Immédiatement adopté par l’U.S. Army, le GMC DUKW 353 se déplace dans l’eau à l’aide d’une hélice.

Cet engin permet de transporter une grande quantité de matériel divers (jusqu’à 2 368 kg) ou 25 soldats équipés. Le DUKW permettait d’effectuer la navette entre les navires de transport et la plage ou encore traverser des rivières.

Le matin du 6 juin 2019 13 de ces véhicules étaient à l’eau et Denis comptait bien nous montrer comme son véhicule est à l’aise sur mer et sur terre. 

Longueur : 9,45 m
Largeur : 2,10 m
Hauteur : 2,44 m
Masse : 6600 kg

Vitesse maximale dans l’eau : 10 km/h
Vitesse maximale sur route : 80 km/h
Autonomie maximale dans l’eau : 80 km
Autonomie maximale sur route : 385 km

Moteur : GMC 270 à 6 cylindres, 4 417 cc de 104 chevaux à 2 750 tr/min

Une expérience inoubliable pour nous tous et un succès pour le véhicule auprès des nombreux touristes.

Quand l’heure du déjeuner approche, Denis gare son GMC sur la plage pour aller au restaurant. Sous le regard incrédule des visiteurs.
Photo de famille depuis la mer

Après cette escapade aquatique direction Omaha Beach, l’une des cinq plages du débarquement allié et l’une des deux plages du secteur américain. De la pointe du Hoc à St Honorine, Omaha Beach mesure  5,9 kilomètres. Le cimetière américain de Omaha Beach est un haut lieu du tourisme et des milliers d’américains viennent chaque année rendre visite à ses plus de 9387 jeunes soldats tombés sur la plage du pays qu’ils venaient libérer. Une plage à la beauté captivante, libre au prix du sang.

L’occasion cette fois de rencontrer ce club de Slovène qui vient tout droit de l’Est de l’Europe depuis plusieurs années. En beau convoi de Jeep et de GMC et des slovènes en tenue. En discutant avec eux, j’apprends que  pour les 70 ans du débarquement nos valeureux amis sont venus par la route avec les véhicules et ensuite direction l’Italie pour un retour en Slovénie. Un véritable périple qui a laissé des souvenirs indélébiles et de nombreuses anecdotes. 

 

DDAY75 c’est en fait près d’un mois de festivité et des dizaines de milliers de touristes du monde entier qui viennent se souvenir et surtout espérer qu’un tel conflit ne se produise plus jamais….

 

Merci à Jeep France, Hôtel la Ramade, Jeep Village. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top