Vous êtes ici
Accueil > AUTO > Conduire avec une remorque à l’étranger, attention aux réglementations !

Conduire avec une remorque à l’étranger, attention aux réglementations !

Le mois dernier, une histoire a attirée notre attention dans la presse “https://www.lematin.ch/faits-divers/viree-kayak-coute-cher/story/27436482”>. Un conducteur suisse, répondant au nom de Jean-François Cattin, s’est rendu en France pour faire du kayak. Il a donc placé son kayak sur une remorque pour pouvoir rejoindre le Sud de l’hexagone. Après des vacances réussies, cet helvète a pris la route pour rentrer chez lui. En France, il n’existe pas de limitation de vitesse particulière pour les remorques, 130 km/h sur l’autoroute, 110 par temps de pluie. Mais ce que ne savait pas Monsieur Cattin, c’est que la réglementation n’est pas la même en Suisse où la vitesse avec une remorque est limitée à 80 km/h. Résultat ? Après s’être fait flashé, ce conducteur a vu son permis retiré pour 3 mois et devra verser une amende de quasi 3000€. Vous comptez partir en vacances avec une remorque ? Nous faisons pour vous un petit tour des réglementations en Europe.

Les réglementations concernant les remorques sur les autoroutes en Europe :

Chaque pays européen possède son propre code de la route et donc par conséquent ses propres limitations de vitesse. Si des pays comme la France ou la Belgique ne font pas de différence entre la vitesse avec ou sans remorque, ils font bien figure d’exceptions. En Allemagne ainsi qu’en Autriche la limitation est de 100 km/h sur les autoroutes avec une remorque. Elle est de 90km/h en Croatie tout comme au Luxembourg, dans ce pays elle peut même descendre à 75 km/h par temps de pluie. La plupart des pays n’ont pas hésité à descendre la limitation à 80 km/h, c’est le cas de la Grèce, de l’Irlande, de l’Italie, de la Croatie, des pays scandinaves, des Pays-Bas, de la Slovénie, de la Pologne ou encore comme nous vous l’avons expliqué, de la Suisse.

L’Union Européenne a aussi imposé une réglementation sur les remorques elles-mêmes, notamment concernant les attelages et les faisceaux lumineux. Si ces éléments sont fabriqués en Europe, alors automatiquement ils vont respecter les directives européennes sur le sujet mises en place en 1995. S’ils sont produits à l’extérieur de l’U.E, les forces de l’ordre peuvent se réserver le droit d’immobiliser votre véhicule pour un contrôle approfondi afin d’être certain que votre remorque respecte les règles. C’est pourquoi un spécialiste comme Rameder conseille sur son site https://www.rameder.fr/attelage/d’acheter des attelages ou des faisceaux aux normes pour partir tranquille ”

 

La fin de l’impunité des automobilistes commettant des infractions à l’étranger

Auparavant, nombreux étaient les automobilistes, qui, se rendant à l’étranger pensaient pourvoir prendre des largesses avec le code de la route. En effet, le cloisonnement des réglementations entre pays permettaient souvent aux automobilistes étrangers de passer entre les mailles du filet. Une directive européenne votée en 2011 et mise en place à 2013 met désormais fin à ce traitement de faveur. Les états membres de l’Union Européenne peuvent s’échanger les informations concernant leurs conducteurs et donc par conséquent les retrouver plus facilement pour faire appliquer les sanctions.

Les sanctions possibles

<h2>Les sanctions possibles</h2>

Si vous enfreignez le code de la route à l’étranger, vous ne perdrez pas de points sur votre permis français, par contre il est fort probable que vous ayez une amende à payer et dans ce cas les sommes peuvent très vite grimper selon les pays. Dans de nombreux pays, si vous êtes arrêté par la police, l’amende est à payer immédiatement, si ne vous pouvez pas la payer, votre <a href=”https://www.jackfaitunblogauto.fr/category/automobiles/“>véhicule</a>  votre peut être immobilisé et envoyé à la fourrière. Les forces de l’ordre peuvent aussi se réserver le droit de suspendre votre permis. Vous avez tout à fait le droit de contester une amende, cela doit se faire auprès d’un tribunal du pays émetteur. Ces procédures sont souvent très longues et coûteuses, l’idéal est donc évidemment de respecter les limitations de vitesse.

 

Si le code de la route varie selon les pays, plus rien n’empêchera de vous retrouver si vous avez commis une infraction à l’étranger. Il est donc très important de se renseigner sur les pays que vous allez traverser. C’est encore plus vrai lorsque vous comptez conduire une remorque, chaque pays possède ses particularités. Les sanctions peuvent être lourdes et ce serait bête de gâcher des vacances pour un problème de réglementation. Alors renseignez-vous et conduisez prudemment !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Top