Vous êtes ici
Accueil > AUTO > Caffeine & Octane, un dimanche à Atlanta

Caffeine & Octane, un dimanche à Atlanta

 

Devant me rendre à Atlanta pour le boulot, j’ai cherché un événement auto pour occuper mes quelques heures libres du dimanche. Ainsi, ce sera Caffeine & Octane, un rendez-vous mensuel sur le parking d’un mall. Les photos sur le site sont prometteuses, ça a l’air pas mal.
Ouais, ok, pas mal n’est pas le bon terme … une fois sur place, il s’agit d’un rassemblement comme je n’en ai jamais vu. Informel mais très bien organisé. Chacun amène ce qu’il veut, comme il est (ça fait un peu MacDo ça …). Le tout est encadré par la police pour la sécurité. Et pour nous, Français, c’est assez surprenant : les moteurs hurlent, les échappements grondent et claquent, ça sent l’huile et l’essence mais la police ne bronche pas, tant que ma vitesse reste correcte.
 
 
 
Et alors, on y voit quoi dans ce rassemblement ? Tout ! Pas de guerre de chapelles ici : du tuning, de la supercar, des 4×4, des restaurations à l’origine, des restomods, des customs, des hotrods, des musclecars, etc. etc. etc.
 
Désolé pour la piètre qualité des rares photos mais j’ai voyagé léger avec mon seul téléphone. Et c’est bien triste.
 
Parmi les tunées, ces Toyota GT86 et VW Golf étaient belles de loin … mais loin d’être belles. Dans le détail, la peinture est mal finie, les éléments mal appliqués mais on ne peut pas dire que ça n’en jette pas. Ah, l’élément indispensable, c’est bien évidemment le bac de toit que l’on croise très souvent. Et l’aile qui vient se poser sur la jante. Est-ce beau ? Je n’en sais rien. Est-ce-que ça roule ? Eh bien j’en aurai vu plusieurs sur la route au cours de mon séjour, dont une BMW Série 3 au carrossage hallucinant !
 
Cette Chevrolet Chevelle aux jantes immenses, autre tendance locale très forte, permet d’aborder sans transition les muscle cars : Chevrolet Camaro SS, Dodge Charger & Dodge Hemi’Cuda étaient si nombreuses … en tant qu’amoureux, j’étais fou !
Et les années 50 ? Ah … c’est d’un commun sur place qu’il faut se distinguer. Soit en remplaçant le “poussif” V8 d’origine par un fringant V8 moderne, le tout avec un châssis aux petits oignons. Et tant que l’on respecte les limitations, on peut faire le barouf que l’on veut. C’est beau, j’en aurais pleuré, comme devant cette Chevrolet Bel Air ! Si cela ne suffit pas, pour tromper le naïf touriste, on peut aussi préparer la carrosserie pour lui donner un côté rouillé, voire rat, et y appliquer une résine. C’est le cas de ces joli pick-ups Chevrolet 1100 et C10.
Dans cette catégorie, le plus impressionnant étant sans conteste cet International Harvester A120, un pur délire !
 
Pour finir ce trop rapide tour du parking, parlons de quatre pièces remarquables.
Il y a tout d’abord ce pick-up Hudson “Big Boy” de 1942, l’un des 47 exemplaires produits par la firme cette année-là. En effet, après l’attaque sur Pearl Harbor en décembre 1941, l’industrie américaine se consacre très rapidement à l’effort de guerre et la production automobile cesse rapidement.
Ce splendide (euphémisme) phaëton Packard Super Eight de 1934, appartenant à un particulier, annonce par sa présence la tenue à l’automne d’un concours d’élégance organisé à Atlanta. Faut que j’en parle à mon chef pour y retourner …
Ce joli camion Dodge de 1945 serait un peu triste avec son moteur d’origine, non ? C’est bien pour cela que son propriétaire lui a greffé un V8 Chrysler de 440ci. Soit 7.2 litres. J’en entends qui tousse mais il faut ce qu’il faut … pour cruiser à 65 MPH.
Quant à cet Amphicar, joliment baptisé Titanic, il a dû étonner plus d’un visiteur !
 
Voilà, le show se termine, il est temps de partir.
Tout le monde redémarre sa voiture, la fait vrombir, certaines sont malmenées mais l’ambiance est très bon enfant.
Et en tant que bon américain, on affiche sa fierté d’appartenir à la meilleure nation. Au fait, des Challenger, on en voit partout, ce sont quasiment nos 308. Rageant !

 

Pierre-Yves Etienney 

2 thoughts on “Caffeine & Octane, un dimanche à Atlanta

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top