You are here
Home > AUTO

World Rallycross 2017 de Loheac un week-end en immersion avec le Team Peugeot-Hansen

Le premier week-end de septembre avait lieu le célèbre Rallycross de Loheac comptant pour le championnat du monde de la discipline. La Bretagne devient alors pour quelques jours la capitale du sport mécanique et accueille plusieurs dizaines de milliers de spectateurs, prêt à braver un climat quelques peu joueur. 

Le beau temps était de la partie le samedi mais le dimanche fût beaucoup plus arrosé.

Pour suivre cet événement au plus prêt de la course j’étais convié à vivre ce week-end de course au cœur de l’écurie Peugeot-Hansen.  Le Team Peugeot Hansen aligne  deux PEUGEOT 208 WRX avec à leur volant le Vice-champion du Monde 2015, Timmy Hansen ainsi que  le nonuple Champion du Monde WRC, Sébastien Loeb.


A la direction du team l’une des figures légendaires de la discipline, Kenneth Hansen ainsi que son épouse Susann Hansen dans le rôle de Team Manager. Le second fils de la famille Hansen, vainqueur du RX Lites 2015 et Champion de Suède, Kevin Hansen, évolue quant à lui en Championnat d’Europe sur une autre 208 WRX. Un team familiale à l’ambiance chaleureuse, sur lequel veille Susann Hansen. 

Histoire du Rallycross

Tout commence par une histoire de copains, née dans une arrière-cuisine. Le président du comité des fêtes, Yves Plantard, cherchait une animation pour son village dont l’un des habitants est un certain Michel Hommell. L’éditeur du magazine Échappement vient de s’installer à Lohéac.  Après avoir  découvert le rallycross en Angleterre, il tente de convaincre le comité  qui décide de tenter l’expérience.

En août 1976, Pierre Tollemer dessine le premier circuit dans un champ, cette année-là près de 7000 personnes viennent voir ce nouveau spectacle, un beau succès totalement innatendu.

Le circuit du championnat du monde est tracé deux ans plus tard près du manoir qui deviendra, en 1990, le musée de l’automobile.

Le Rallycross comment ça marche ? 

Le championnat se déroule en  douze manches se tenant sur des circuits  dont la surface est mixte, avec une partie en terre et l’autre en asphalte. Chaque événements se dispute sur deux jours en quatre manches initiales, deux demi-finales, et une finale.

Les voitures engagées sont de véritables bêtes de course avec leurs deux litres turbo de 600 ch crachant des flammes et des détonations digne du cinéma. La plupart des voitures engagées sont basées sur des modèles de série populaires tels que la Ford Fiesta, la Citroën DS3, la Polo Volkswagen, la Peugeot 208 ou encore l’Audi A1. Du moteur à la carrosserie, elles n’ont plus grand chose en commun avec les autos de série, équipées d’énormes ailerons arrière, de jupes et de flancs surdimensionnés. Tous les véhicules sont montés avec les mêmes pneumatiques, des Cooper type course, et roulent au même carburant, d’indice 102 (l’indice d’octane de l’essence ordinaire est de 95).

La compétition débute par quatre manches intermédiares, de quatre tours chacune, avec six voitures maximum au départ. Seuls les 12 plus rapides progressent en demi-finales.

Ces demi-finales passent désormais à six tours, toujours avec six voitures. Les trois meilleurs de chaque demi-finale se qualifient pour la grande finale. Celle-ci compte également six tours. C’est peu, mais l’avantage est que cela pousse les pilotes à tout donner, une vraie course de gladiateur dans laquelle personne ne se fait de cadeau, une compétition spectaculaire pleine de rebondissement qui fait le bonheur des spectateurs. Certainement l’une des disciplines les plus passionnantes. 

Lors de ce week-end le pilote le plus attendu par le public était Seb Loeb, la légende du rallye. Toujours prêt à régaler ses fans Seb a donc assuré le spectacle pendant tout le week-end enchaînant les podiums.

Le Team Peugeot-Hansen c’est également deux autres pilotes, les frères Hansen, véritables surdoués de la discipline qui baignent dans le Rallycross depuis leur enfance puisque leur père Kenneth est une légende de ce sport.

Le Rallycross en mode rétro

Outre le championnat du monde et le championnat d’Europe une épreuve réservée aux anciennes était au programme, 205 T16, Renault 5 Turbo et Audi Quattro venaient mettre le feu sur la piste et voyaient une 205 T16 remporter l’épreuve. 

Résultats du week-end 

1 Kristoffersson

2 Loeb
3 Ekström
4 Bakkerud
5 Solberg
6 Timmy Hansen 

Laisser un commentaire

Top