You are here
Home > PORTRAITS

Rencontre avec Matthieu Lecuyer pilote et passionné

MATT

C’est la rentrée et pour le coup le blog reprend également sa série de portraits, aujourd’hui je vous emmène en Floride à la rencontre d’un français qui réussi aux USA, un pilote, collectionneur mais surtout passionné de l’automobile. Matthieu Lecuyer se livre et nous fait partager sa passion.

 VSA_WEC_LMT13_SP1_0785 (3)

Comment avez-vous commencé à piloter ?

L’histoire est un peu anecdotique . Je viens de l’aviation , j’ai fait de longues études notamment comme pilote d’essais en vol et lorsque je me suis retrouvé pilote de ligne sur Airbus j’ai souffert du coté « chauffeur de bus », du manque d’actions ou de sensations physiques que je pouvais avoir aux commandes de certains avions de chasse lors de mon séjour au NTPS ( National Test Pilot School ) J’ai donc essayé pleins de choses ( parachute , Base Jump , Jet Ski , ect ) , rien ne me donné satisfaction . Petit je faisais du kart et mon Ami Olivier Panis m’as dit «  pourquoi tu n’essayes pas de rouler sérieusement ? » voila comment je me suis retrouvé là !

VSA_WEC_LMT13_SP1_0768 (1)

Pourquoi être allé aux USA ?

Le milieu du sport automobile est très compliqué en Europe , comme beaucoup de chose d’ailleurs . J’ai passé 10 ans à monter des budgets ( délirants ), démarcher , trouver des sponsors , vider mon épargne ! lol ! Il n’y a que très peu de reconnaissance , si vous n’avais pas fait « l’Academy «  ( F4 ) ou la FR 2.0 ( Formule Renault ) vous ne serez jamais considéré comme un pilote professionnel . Et même si vous l’êtes il est très difficile de vivre de votre métier . Comme il n’étais pas possible d’endetter mes parents ( une saison de FR2.0 à 16 ans avoisinant les 500 000 Euros ) j’ai persévéré dans des formules de promotions comme Peugeot Sport , j’ai fais du VDEV , du GT . Mais il était de plus en plus difficile de lever des budgets sponsors avec l’arrivée des «  formules pour tous » comme la mitjet , en effet comment expliqué à un patron d’entreprise de vous confier un budget sponsoring pour du LMP2 ou du GT lorsqu’il s’aperçoit qu’il peut lui même aller s’amuser le week end dans ces petites autos avec le même budget ? Et puis est arrivé ma saison en ELMS avec Oreca , une expérience fantastique qui m’a permis de me faire des contacts et de rencontrer du monde. J’ai depuis 2011 un contrat de pilote usine développement pour un petit constructeur Américain ( Backdraft Racing ) Je m’occupe du développement de leur voiture de route et de leur voiture de course . Nous nous servons d’un petit championnat Américain ( FARA PRO ) de niveau VDEV pour developper l’auto ( GT3 ) en condition de course . Lors de la manche de Miami le patron de Ginetta USA et venu à ma rencontre pour me proposer de rouler avec un de leur gentleman Brésilien lors de la Race of Champion où nous avons fait un très bon résultat . Je cherchais à ce moment à monter un budget pour le GT Tour et j’ai reçu quelque temps après un appel de Ginetta pour faire toute la saison aux USA en Pro et payé …. C’était l’extase lol . J’ai couru là-bas … et quel accueil … on m’a donné de la considération , on m’a écouté , je suis allé plus vite grâce à tout cela. On a fait 4 podiums c’était fantastique.

PEINTURE

Et puis en cours de saison c’est Lamborghini Miami qui m’a appelé pour que j’arrête avec Ginetta et que je finisse la saison avec eux . J’étais assez gêné car je m’étais engagé pour la saison avec eux mais ils ont tout réglé. Après un podium lors de la première course au Circuit of the America au Texas et une victoire lors de finale mondiale à Sebring ils m’ont proposé de resté pour toute la saison 2016. Je vis un rêve éveillé. Alors voila pourquoi les US ,ils m’ont tendu la main , comme toujours depuis très longtemps.

IMG_1629

L’Europe ? la France ? Bien sur que j’aime y rouler, je suis un inconditionnel de Spa, j’aime beaucoup le Castellet ou encore nos petits circuits du terroir comme charade ou Pau Arnos où j’ai appris , mais repartir dans la course aux budgets, les problèmes politique, les BOP …. Quand je vois ce qu’il advenu du GT Tour et ce qui se passe à la FFSA … je suis vraiment triste. Il y a bcp de Français qui commencent à venir rouler ici d’ailleurs. J’ai toujours des contact en France pour rouler , je prévois d’ailleurs un pige ou deux en 2017 et Le Mans « of course » !

MATT6

Comment avez-vous été accueilli par les autre pilotes ?

D’une manière excellente, la rivalité est là bien entendu, on vous jauge comme partout ,les attitudes sont différentes car le milieu est très cosmopolite, vous trouverez des italiens, des Américains, des Anglais, des Vénézuéliens, Mexicains et leur comportement en course ou dans le paddock reflète parfois leurs origines ! Mais à la fin de la journée l’ambiance est plutôt très sympa et puis tout le monde regarde la même chose … le chrono !

L’image des pilotes est-elle différente aux USA ?

Les Américains sont fou de sport et ils ont compris que le sport auto était un vrai SPORT ( certains amateur français sont encore étonnés qu’il faille une préparation physique par exemple ), ils ont un coté très FANS. Cela me fait penser un peu aux 24h du Mans : lorsque tu sors du contrôle technique pilote au Mans les gens viennent te voir avec des photos de toi d’il y a dix ans dont tu ne connaissais même pas l’existence , dans un kart à 12 ans ou une Formule Renault, c’est fantastique ! Et bien ici c’est pareil tous les jours ! je ne sais pas si c’est parce que l’automobile est ici un peu moins «politiquement incorrect » mais c’est un vrai bonheur à vivre au quotidien.

Comment est la vie à Miami ?

J’ai eu du mal au début , j’ai vécu à New York et en Californie (que j’adore), ici les choses sont assez superficielles , très «  show off «  , tout tourne beaucoup autour du milieu de la nuit et quand ce n’est pas ( plus lol) vraiment votre tasse de thé ça peu vitre être ennuyeux. Il faut en fait bien s’entourer et là les choses changent, on découvre les îles des keys ou les Bahamas à 30 min, le bateau, la pêche, et pleins d’autre activités. Je m’y fait petit à petit.

La communauté française de Miami est-elle soudée ?

La communauté Française de Miami socialise beaucoup, diner, événements, salons, vernissage, réseau sociaux, exposition( art basel ) etc. Est elle soudée ? revenez me poser la question dans 1 an ! lol

_DSC5264

Parlez nous de la voiture que vous présentez à Pebble Beach ?

c’est une Mercedes SL 190 1955 , elle est assez spéciale puisque lors de l’année 55 seulement 75 exemplaires ont été produits et il en resterait une petite cinquantaine . La SL 190 a été produite de 1955 à 1962 mais le modèle de 1955 est très different des 1956-1962. La mienne est l’exemplaire numéro 63. La ligne est plus fluide , très épurée (absence de garde boue, moins de chrome, pas de baguette latérale, pas de pastille de sablages, sièges banquet de la 300 SL, pas d’horloge au tableau de bord ).

_DSC5279

Je l’ai acheté en 2013 dans la campagne Californienne, elle n’a eu que deux propriétaires avant moi, un pendant 20 ans et l’autre 39 ans. j’essaye de faire restaurer toute mes voitures en conditions concours. La restauration à duré 2 ans et à nécessitée 2000 heures seulement sur la carrosserie.

DSC_0405

DSC_7002

DSC_0741

Lorsque j’ai reçu la data card du musée Mercedes j’étais enchanté de la livrée d’origine qui lui donne encore plus un caractère exceptionnel : gris clair , intérieur cuir vert.Lorsqu’on le lit ça peut fair peur mais lorsque l’on voit le résultat on tombe raide dingue ….

DSC_0497

DSC_0755

DSC_7042

DSC_0751

Pourquoi avoir acheté cette voiture ?

Pour sa ligne! C’est une petite 300SL (qui est mon prochain projet) .Bien évidement ce n’est pas pour ses performances ! Quoique très surpris lors de sa conduite, un vrai régal, très douce ! Il suffit d’un petit air Nina Simone ou d’Esther Philips et vous voila plongé dans les 50’s et plus rien ne compte !

_DSC5284

Comment est venu le projet Pebble Beach ?

J’ai mis tout oeuvre pour qu’elle soit la plus belle, la plus authentique (jusqu’a retrouver les peintures de l’armée Allemande utilisé pour les chars et les camions ! En effet l’Allemagne pensait que la guerre durerai plus longtemps et ils ont vendu leur stock à Mercedes à la fin de la guerre), quel événement plus prestigieux que Pebble Beach pouvait lui rendre honneur ? C’est tout simplement le plus grand concours d’élégance au monde !

DSC_0720

Racontez nous votre week-end là-bas ?

Un week end à pebble Beach se travaille longtemps à l’avance, les échanges avec les équipes, les informations techniques, les dossiers restauration, l’historique, etc.

IMG_0043

Le week end est l’aboutissement. Nous sommes resté à San Francisco avec ma compagne pour être loin du tumulte et profiter de cette ville magnifique.

IMG_0047

Une fois arrivée sur place on est pris dans un tourbillon intemporel, costume de rigueur pur les hommes et chapeau pour les femmes ! Un déluge d’oeuvre d’art sous vos yeux ébahis, un vrai magazine de jouets pour grand garçon, des raretés, des merveilles ! Comme cette incroyable Jaguar Type D vainqueur des 24H du Mans évalué à plus de 25 millions de dollars. J’ai eu le plaisir de la toucher, de m’y installer, on est vraiment plongé dans une atmosphère incroyable. Il est bien question d’oeuvre d’art .

IMG_0075

Comment jugez-vous la passion automobile aux USA ?

La passion automobile aux USA est un peu différente de celle que nous connaissons en France. Les Etats Unis sont un pays « relativement jeune » qui a grandi et s’est développé avec l’automobile. Les Américains sont très attaché à leurs autos, d’une manière un peu patriotique parfois. Elles constitue un pan de leur histoire et de leur patrimoine industriel ! On entend parfois des critiques d’amateurs peu éclairés «  ho elle vient des Etats Unis elle est moins bien , ça vaut moins cher ». Lorsque l’on se penche réellement sur la question, c’est amusant au fond. Il ne faut pas faire d’amalgame, cela est vrai pour les véhicules datant d’après 1974 ( l’année d’obligation du pot catalytique aux USA ) et donc aux caractéristiques de puissance différentes. En revanche pour les véhicules d’après guerre jusqu’en 1974 il faut savoir que historiquement 80% de la production mondial se trouve exporté vers les USA, en Europe c’est la reconstruction, il n’y a pas d’argent.

IMG_0077

Enormément de Jaguar, Mercedes et autres Porsche et Ferrari seront exporté aux USA et refont depuis une trentaine d’années le chemin inverse. Les Etats unis sont donc un vivier incroyable pour les automobiles de collections.

 

IMG_0078

Avez-vous d’autres voitures ?

Oui je suis un vrai passionné mais je fais vraiment la part des choses entre les véhicules que j’utilise au quotidien et mes autos de collection. Coté collection je possède 2 autres Mercedes SL 190 une 1960 et 1962 , une Porsche 2.4S Targa et une 2.4T TARGA , une rare CIS 73,5 à injection Kjetronic. J’ai vendu ces deux même autos à la vente Artcurial de Juin 2015 j’ai donc du les remplacer ! lol ! J’ai aussi une Ferrari 308 GTB Vetroresina et une type E série 1 « flat floor » à restaurer complètement. En 2014 j’ai acquis un lot de 912 dont une très intéressante 1963 soft window Targa mais elles ne sont pas roulantes et j’attend que leur valeur monte pour m’en occuper. Je commence aussi les youngtimers qui ont pour moi on un gros potentiel

, j’ai donc fait l’acquisition de trois 930 turbo, une série 1 de 1974 ainsi que deux série 2 , 1980 et 1986. Apres ça j’ai aussi mes petits secrets avec quelque raretés ! rires !

Coté moderne j’ai un X6 M50D, et une Bentley Continental GT «  affûtée » lol. J’ai eu des Ferrari moderne pendant longtemps, 360, 430, 458 et puis il y a 3 ans j’ai vendu la dernière et acheté une Aston Martin, je m’en suis séparé au mois de juin. Pour le fun j’ai une petite Austin mini Cooper ancien modèle, une rare 91 à carburateur! Un vrai kart !

Quel est votre premier souvenir lié à l’automobile ?

Très facile ! Il gravé dans ma mémoire pour la vie. c’était avec mon père, il me prenait sur ses genoux et me laissait le volant de sa BMW 320i dans le chemin de notre maison du Cap ferret, j’étais aux anges, parce que j’étais avec lui et parce que je conduisais déjà !

La voiture qui vous faisait rêver dans votre jeunesse?

Celle qui me fait toujours rêver aujourd’hui, l’AC Cobra. Je sais qu’un jour j’aurai une vraie CSX . J’ai possédé des reconstructions Backdraft Racing et une authentique Réédition Shelby CSX aluminium anniversaire mais jamais une vraie de vraie. Mais mon coeur balance depuis que j’ai roulé dans une Ferrari 250 TR Testarrossa 1957 !

ff09_r103_01

Que représente pour vous l’automobile?

C’est un fantasme, c’est se déplacer dans le temps et l’espace. J’ai vite compris mon attirance pour les voitures de collections car les voitures modernes sont ennuyeuses ( hormis celles de courses évidemment). Un enfant de 5 ans peut aller vite avec une Audi RS4, ce n’est pas la même chose avec une Cobra ou une Type E ! il faut la piloter alors que la plupart des autos modernes se conduisent tout seule, le coude à la portière et la deuxième main sur le levier de vitesse. Dans ces autos plus virile, plus anciennes on comprend vite l’utilité de remettre la main sur le volant lol !

Et puis avec les législations en vigueur pour prendre du plaisir avec les autos modernes vous enfreignez forcément la lois et les limitations alors qu’avec une voiture de collection vous pouvez prendre du plaisir même à 90 km/h. Et enfin bien entendu parce que c’est aussi le meilleur investissement possible de nos jours lorsque l’on maitrise quelque facteurs essentiels.

J’ai’ écris un petit paragraphe à ce sujet dans mon livre « réflexion d’un inconnu », je vous le donne ?

« Une voiture au sens vulgaire du terme vous amène d’un point A a un point B … Plus ou moins rapidement …

Une automobile de collection peut elle , à la différence d’une voiture ordinaire être un objet d’art , une créature aux courbes voluptueuses , façonnée par les main d’un homme : un visionnaire , un fou furieux ou un artiste … L’automobile c’est sentir la patine du cuir sous sa main , le bois du volant sous ses doigts , sentir les vibrations , humer les odeurs , ouïr la mécanique… La laisser vous raconter son histoire … une automobile de collection  ce n’est pas vous qui la possédez , c’est elle qui vous autorise a être son passager , son courtisant , pour traverser ensemble une partie de sa vie … Oui c’est ainsi , elle ne vous transporte pas , elle vous fait voyager dans le temps et les époques »

Quels sont vos projets? ( achats, restaurations…).

Concernant mon métier, continuer ma collaboration avec Lamborghini , revenir au Mans et faire une pige en France l’année prochaine.

Pour ma passion, tout d’abord finir tous les chantiers en cours ! et ensuite m’attaquer à 2- 3 idées qui me tiennent à coeur ( F40 , 356 GS 2000 , 300 SL )

1954 Mercedes-Benz 300 SL Gullwing; top car rating and specifications
1954 Mercedes-Benz 300 SL Gullwing; top car rating and specifications

Quelle est la voiture de vos rêves?

AC COBRA ou une Ferrari 250 tr Testarossa de très très très loin par rapport à toutes les autres !

Coté moderne sans aucun doute possible une Pagani !

rh_huayrabc-67

Merci Mathieu, désormais on connait mieux le passionné et nos lecteurs pourront continuer à suivre vos aventures sur le blog.

Le site de Matthieu est ici http://www.matthieulecuyer.com/

Photos Matthieu Lecuyer et Rémi Dargegen

2 thoughts on “Rencontre avec Matthieu Lecuyer pilote et passionné

Laisser un commentaire

Top