You are here
Home > PORTRAITS

Portrait de passionné : Mathieu Prugniaux l’homme qui transformait les pièces auto

Ce soir je vous propose de faire la connaissance d’un artiste en devenir, un artiste qui transforme la moindre pièce de votre auto en oeuvre d’art, avec un disque de frein il fait une une horloge, avec un piston une lampe, bref Mathieu Prugniaux a des idées plein la tête et j’ai voulu en savoir plus.  

Quel est votre premier souvenir lié à l’automobile ?

Tout a débuté à l’âge de 15 ans au collège, je devais réaliser un stage de trois jours en entreprise, j’ai donc intégré un garage familial de réparation de scooter,  je me suis de suite senti à l’aise et j’ai de suite adoré ça, le plaisir de bricoler et de réparer des moteur ou des véhicules. Plus tard pour mes 16 ans j’ai décidé de quitter l’école pour rentrer dans le monde actif en intégrant un centre de formation des apprentis (CFA) dans lequel j’ai appris la théorie. Pour  la pratique c’est chez mon premier patron que j’ai acquis toutes les bases du métier, un excellent souvenir (garage AUGRAS). c’est un passionné et spécialiste de vielle Citroen,j’ai donc débuté la mécanique sur des 2cv, Traction, DS et bien d’autres modèles anciens. Les meilleurs années de ma jeunesse. A l’âge de 17 ans je démontais et reparais déjà les voitures de mes parents, ma mère fût surprise de voir tous les boulons et pièces de l’embrayage de sa Golf la première fois, elle m’a quand même demandé si j’allais réussir à tout remonter.

Dans le même temps je me suis aussi beaucoup intéressé au sport auto et moto, je ne loupe aucun Grand Prix de F1 et j’allais tout les weekends au circuit de Dijon-Prenois qui était a côté de chez moi. Depuis je suis allé rejoindre mes parents dans le sud et du coup c’est au Castellet que désormais que je me rends régulièrement avec un ami porschiste. 

La voiture qui vous faisait rêver dans votre jeunesse?

Je n’avais pas forcement de voitures favorite hormis comme tout jeunes les Lamborghini Countach, Porsche 993 turbo et Ferrari Testarossa

Que représente pour vous l’automobile?

Pour moi l’automobile représente une passion, celle du plaisir de réparer et restaurer une auto ou encore modifier une voiture pour la piste. Mon plaisir c’est également la satisfaction de mes clients.

Quels sont vos projets? ( achats, restaurations…).

Je suis en train de réfléchir è un véhicule que je voudrais préparer pour m’amuser sur circuit et ainsi de réaliser mon rêve de tourner sur les plus beaux circuits, notamment « l’enfer vert » sur lequel j’ai déjà roulé mais en passager uniquement.  

Quelle est la voiture de vos rêves?

Je n’ai pas de voiture de mes rêves précisément, peut-être la Porsche GT3 RS quel que soit l’année. Je suis un passionné de Youngtimers et dans cette catégorie j’ai plusieurs coups de coeur comme la Lancia Fulvia, la Stratos, Audi quattro, Renault 5 Turbo 2, Vw golf 1 et 2 GTI, mais celle que je préfère entre toutes c’est la Ford Escort RS 1600.

Vous êtes également artiste, parlez nous de vos créations ?

Je réalise différents éléments de décoration d’intérieur sur base de pièces auto que je partage sur ma page Facebook DECO RACING 83, je réalise des lampes, des horloges, des tables avec ses sièges pour décorer des salons, des showrooms ou même des bureau d’entreprise.

Comment est-ce venu ?

En fait j’ai commencé en regardant sur internet j’ai eu l’idée d’en faire une pour moi, en suite j’ai posté mes créations sur les réseaux sociaux ce qui a déclenché de l’intêret de la part de mes amis comme Marine Pidoux. Ensuite les gens m’ont demandé  si je pouvais en refaire, de là j’ai commencé a en faire plusieurs. En faisant le tour des stands lors dune épreuve de drift au Castellet je suis tombé sur Jérémy de la team Assasin’s drift, ils ont été super intéressé par mes créations, un jour ils m’ont invité lors d’un meeting de tuning au Cap d’Agde, je me suis installé une petite table et là tout est parti a une vitesse folle, du coup nous avons décidé de collaborer. 

Vous offrez vos œuvres à certaines célébrités du sport auto, qui par exemple ?

La première œuvre que j’ai offert a été pour mon amie la pilote de Mitjet Marine Pidoux, j’en ai offert une également à  Olivier Panis, Romain Dumas, Jean Pierre Gagick et le plus important pour moi, Sebastien Loeb.

Comment fabriquez-vous vos œuvres ?

Mes créations sont réalisées uniquement avec des pièces de récupération et qui sont plus utilisable car je ne veux surtout pas acheter de pièces d’occasion sur internet. Je me sert donc de mes contact pour faire mon stock de vielles pièces.

Quels œuvres avez-vous en projet ?

Je voudrais élargir ma gamme de créations en créant des éléments de décoration sur base de pièces de moto mais aussi des meubles tv, des canapés et faire évoluer mes anciennes créations en utilisant des matières plus noble comme le carbon par exemple. 

Laisser un commentaire

Top