You are here
Home > AUTO

Le Musée Schlumpf, l’usine à rêves

 

muséeexterieur

L’histoire du Musée Schlumpf est vraiment à part dans le milieu automobile. Il y a 15 ans j’avais lu un livre sur l’histoire de ces deux frères, j’étais curieux de comprendre comment était né ce fabuleux musée qui faisait tant parler dans la région. J’ai toujours entendu parler de ce lieu, et de mémoire il n’y avait pas assez de superlatifs pour qualifier cette collection.

20150716_170640

Les deux frères d’origine Franco-suisse font fortune dans le textile en fondant un véritable empire dans la région de Mulhouse. Les deux frères font de nombreuses connaissances dans le milieu automobile et côtoient même Ettore Bugatti, De 1961 à 1967 ils achètent environ 500 voitures, en grande majorité des Bugatti, en fait Fritz rêvait d’acheter toutes les Bugatti.

20150716_170617

 

Ensuite vient le temps de restaurer leur collection, ceci se fera non loin, à Molsheim à l’usine Bugatti à tarifs préférentiels vu le nombre de voitures.

 

20150716_170652

 

20150716_170700

La collection est hébergée dans 3 filatures, avec une trentaine d’employés dédiés à la restauration.

20150716_171206

 

20150716_171201

Le musée est crée, nous sommes en 1966.

1971 la crise du textile signe le début de la fin pour les frères, en 1976 ils sont retenus dans leur villa par leurs employés, ils fuient et se réfugient à Bâle, laissant la collection.

En 1977 des employés prennent possessions du musée et occupent le site pendant deux ans.

Après une longue bataille juridique la collection est confisquée et en 1978 le conseil d’état classe l’ensemble  pour éviter la dispersion, elle devient Monument Historique.

En 1980, suite à une décision de justice, on attribue pour plusieurs millions de Francs la collection, les terrains et les bâtiments à l’Association du Musée national de l’automobile.

Le musée ouvre en 1982 au public.

20150716_170829

Le lieu abrite plus de 400 voitures dont la plus grande collection de Bugatti au monde.

Le musée est organisé en plusieurs espaces :

  • Aventure automobile, qui regroupe 243 voitures de 1878 à nos jours.
  • Espace découverte qui regroupe le hall des moteurs, un espace sur la restauration et la vie d’une voiture de collection illustré par une …Bugatti.
  • Espace courses : où sont exposés les plus beaux joyaux de la course automobile.

20150716_171413

20150716_171513

20150716_171503

 

20150716_171526

Un espace est également dédié à la dernière création Bugatti, en effet une Veyron trône sur un socle tournant, permettant de voir le bolide sur toutes les facettes. Tout cela idéalement mis en lumières.

20150716_171128

Au fond du stand ont peut y lire la célèbre phrase de Ettore Bugatti “ rien n’est assez beau, rien n’est assez cher « .

20150716_172513

Pour les amoureux de décoration dans le hall principal on trouve près de 800 lampes styles pont Alexandre III.

20150716_170652

Les voitures sont exposées de manières claires, suffisamment espacées à mon goût pour prendre de belles photos (ce n’est pas mon cas ce jour là). La signalétique qui accompagne chaque auto permet d’avoir l’essentiel des informations en quelques lignes, ce qui invite le visiteur à toutes les lires.

20150716_171258

De nombreux films accompagnent la visite et nous permettent une pause pédagogique au milieu de la collection.

Il est difficile d’être objectif pour un amoureux de la voiture sur ce musée, il n’y a pas un instant ou votre regard n’est pas attiré par une merveille, pas un moment ou un enfant ne s’extasie devant la découverte de celle avec laquelle il joue habituellement dans sa chambre, ce fût mon cas.

20150716_171100

Les découvertes s’enchainent, les trésors se découvrent et la machine à rêve s’emballe. Le visiteur est tantôt dans les paddocks du Mans en 1962, à côté d’un Maharadja sur la route des épices à bord d’une de ses 22 Rolls-Royce et sur la National 7 en plein bouchon des départs en vacances dans une 403 Peugeot.

20150716_172440

Pour terminer la visite vous pouvez aller essayer une des voitures de My Classic Automobiles qui s’est installé sur l’Autodrome. Pour une somme modique prenez le volant d’une Ferrari Mondial, d’une MGA , d’une Austin Healey MK3 entre autres. Vous serez accueillis par Alexandre, l’un des patrons de la société. Pour lire l’artcicle My Classic Automobiles cliquez ici ou le test de News d’Anciennes ici.

20150716_165144

2f5e5c883f2754a6cc61c093cc2c3b09

http://www.citedelautomobile.com/

http://www.myclassicautomobile.com/

 

Laisser un commentaire

Top