You are here

Dans l’objectif de Toma : Porsche 917RING

918

Porsche poursuit un but parfaitement clair en créant sa 917 : gagner les 24h Du Mans. Celle-ci doit toutefois affronter, au sein du groupe 4, les puissantes GT40, Lola T70 et autres Ferrari 512 s.

Sur la base d’une 908, équipée elle d’un flat huit-cylindres de trois litres développant 258 kW, un coupé massif muni d’un V12 ouvert à 180° de 4,5 litres développant 427 kW (580 PS) prend forme.

Deux mots d’ordre prévalent : légèreté et aérodynamisme. L’appui aérodynamique est tellement faible que la première année, la 917 est à peine conduisible et les pilotes en ont peur. En 1969, tous les pilotes d’usine refusent de l’emmener sur le Ring, lui préférant la 908, moins puissante de 200 ch.

Le 12 mars 1969, soit moins d’un an après le début de sa conception, la 917 est dévoilée au Salon de Genève. Le constructeur propose au public la voiture « de série » la plus performante qu’il ait jamais produite, annonçant 530 ch et une vitesse de pointe supérieure à 320 km/h. Dans la foulée, il assure même la sortie du vingt-cinquième exemplaire pour le 31 mars 1969 au plus tard, afin d’obtenir l’homologation de la FIA.

Photo Toma De Saulieu au Club des V à Bruxelles

 

Laisser un commentaire

Top