You are here
Home > AUTO

Essai : Citroën C4 Grand Picasso, la bonne surprise

Cher lecteur, chère lectrice, tu le sais j’aime alterner les essais passions et les essais raisons. C’est bien beau de rêver mais peu d’entre nous roulent au quotidien en DB 11, c’est pourquoi je test également la voiture de monsieur et madame tout le monde. Après le formidable Peugeot 5008 c’est un autre véhicule familiale que j’ai testé pendant quelques jours, le Citroën C4 Grand Picasso. Je n’étais pas forcément séduit pas ce Picasso jusqu’au jour ou lors d’un événement avec PSA je suis monté à bord de ce nouveau Picasso, une ambiance intérieur très agréable et une qualité des matériaux irréprochable, il n’en fallait pas plus pour que je réserve ce véhicule afin de mieux le connaitre. 

Le Citroën C4 Picasso est l’une des stars du segment des monospaces, et la version longue sept places Grand C4 Picasso remporte un grand succès auprès des familles dans un marché ou l’offre sept places est restreinte.

A l’intérieur de ce monospace l’impression de qualité est omniprésente, les matériaux respirent le sérieux et même le dernier morceau de plastique dur qui accueil le commodo de la boite de vitesse auto est traité avec soin. Autre point positif, la fonctionnalité de ce Grand Picasso, de nombreux rangements ou astuces viennent agrémenter le voyage et la vie à bord de cette voiture, comme si tout le bon sens automobile était regroupé dans une voiture, que ce soit au niveau des branchements et de la tablette qui permet de poser au moins deux smartphones, du rangement entre les sièges avec sa fermeture coulissante qui permet de poser de la monnaie, un ticket de parking ou même un sac Mc Donald après un passage au Drive. Ce Picasso vous rend la vie à bord tellement plus facile que l’on devient vite addict. 

Thomas Brémond @ Dream On Productions

 La planche de bord originale est agréable à l’œil, couplée à  l’énorme surface vitrée de l’habitacle et au toit panoramique, vous avez le cocktail parfait d’un voyage agréable. Outre la bonne finition et les nombreux rangements ce Picasso se module dans tous les sens et ravira également les professionnels qui voyagent avec des échantillons (Message subliminale pour Thierry). Bref, une voiture modulable et bien faite c’est un bon début. 

Dans ce superbe habitacle on retrouve comme équipements de série l’écran tactile 12 pouces, la navigation, la climatisation automatique bi-zone, les tablettes au dos des sièges avant, le bluetooth ou encore l’aide au stationnement avant, du toit panoramique, accès et démarrage mains libres, pack style, pack lounge (sièges avant massants, appuie-tête enveloppants, pack Park Assist (caméra de recul, détection d’angle mort, park assist), et pack drive assist (régulateur adaptatif, alerte franchissement de ligne, feux de route automatiques, bi-xénon directionnels). L’écran principal accueille au choix la navigation (deux écrans avec la navigation peuvent parfois aider en ville, c’est malin), la conduite, les informations de consommation, on peut même coupler plusieurs informations, c’est utile, bien pensé et facile à utiliser depuis une molette du volant multifonction. 

Un volant qui regroupe un maximum de fonctions et permet de garder les mains sur le volant. C’est clair, assez intuitif et efficace. 

L’écran du bas regroupe la navigation, la climatisation et le multimédia

Petit bémol pour moi, le commodo de vitesse que je ne trouve pas assez pratique, on enclenche pas assez facilement la bonne vitesse et lors d’une manœuvre le mode M est plus facilement engagé plutôt que le mode D, du coup fond de première pour s’insérer dans la circulation au lieu d’un passage efficace et en douceur de l’excellente boite EAT6.

Au volant tout se passe bien, le HDI 150 est doux et vigoureux à la fois, vu le poids de l’ensemble avec passagers et bagages la version 120 me semble un peu light. La boite EAT 6 fait comme toujours un excellent boulot, douce, précise, elle n’est jamais perdue, un régal à l’usage. Concernant la tenue de route et confort, pas de surprise, le C4 Grand Picasso est fait pour avaler les kilomètres, n’essayer pas d’augmenter le rythme sur petites routes il ne sait pas faire et à la limite on ne lui demande pas. Son job c’est de tailler la route et d’offrir aux passagers un maximum de confort, peu de roulis ressenti sauf un peu à l’arrière, bruit du moteur discret et douceur de la boite, un mélange réussi.

En résumé une excellente surprise pour moi, je ne suis clairement pas la cible mais j’ai vraiment apprécié la vie à bord de ce C4 Grand Picasso, taillé pour les familles pour sa place, pour les professionnels de la route par sa fonctionnalité, il sait tout faire. Ce monospace est taillé pour aller défier le Renault Scenic sur le champ de bataille des monospaces. 

One thought on “Essai : Citroën C4 Grand Picasso, la bonne surprise

Laisser un commentaire

Top